EN BREF

Ségur numérique : "c’est maintenant que les premiers décrets vont sortir"

Au lendemain du premier anniversaire du Ségur, jeudi 22 juillet, la Délégation au numérique en santé organisait une conférence de presse pour présenter le lancement opérationnel du Ségur numérique, destiné à accompagner les établissements et professionnels de santé ainsi que les éditeurs de logiciels. La publication du système pour le financement de l’équipement logiciel ainsi que le financement forfaitaire à l’atteinte des cibles d’usage pour les établissements de santé, étaient au programme de cette intervention. En présence de l’Agence du Numérique en Santé et de l’Assurance Maladie, Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé, a rappelé l’ambition du Ségur : nous souhaitons proposer à l’horizon du mois de janvier 2022 un espace numérique de santé dans lequel tous les Français pourront être acteurs de leur santé en accédant et en gérant leurs données. Nous sommes dans une phase de déploiement de notre feuille de route. C’est maintenant que les premiers décrets vont sortir. Au cours de cette présentation à plusieurs voix, Olivier Clatz, qui dirige le volet numérique, a annoncé une fenêtre de tir de douze mois pour mettre en œuvre la première vague de financement à l’équipement concernant les dossiers de spécification de référencement (DSR) pour l’hôpital, la médecine de ville, la biologie médicale et la radiologie, actuellement en ligne sur le site de l’Agence du numérique en santé (ANS). Nous avons mis la dernière virgule concernant le volet du financement à destination des hôpitaux et des libéraux, hier. Il sera communiqué dans la première quinzaine d’août, a-t-il ajouté. En phase pilote dans trois départements (Haute-Garonne, Loire-Atlantique, Somme) d’ici la fin de l’été, Mon Espace santé devrait quant à lui être généralisé sur le territoire national à partir du mois de janvier. Vous le savez, Mon Espace santé et le Dossier Médical Partagé qu’il contient seront créés par défaut, sauf opposition des citoyens, et ce dès le 1er janvier 2022, a rappelé Hela Ghariani, directrice du projet Mon Espace Santé, qui a écrit à quatre mains avec les collègues de l’Assurance Maladie les décrets d’application des lois OTSS et la loi ASAP fixant les règles applicables dans le cadre de l’espace numérique de santé et des évolutions du DMP pour intégrer Mon Espace Santé. Les projets de décrets seront publiés dans les jours qui viennent.

La Rédaction Infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)