EN BREF

Le siège de l'AP-HP envahi par les opposants à la réforme des 35 h...

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Reçu ce jour, par communiqué. Les élus du personnel centraux CGT/Sud/FO avec les responsables syndicaux CFE/CGC/CFTC/UNSA ont envahi le siège de l'institution depuis aujourd'hui 14h. Ils dénoncent l'accord minoritaire signé par la direction générale, rejeté majoritairement 85% depuis six mois par les personnels. Ils dénoncent également le passage en force scandaleux de sa reforme par le DG pendant l'état d'urgence. Ce comportement rend illégitime le maintien de Martin Hirsch en tant que DG de l'APHP. L'intersyndicale appelle les agents à les rejoindre dans la résistance et à participer aux AG du mardi 1er décembre. En raison de l'actualité et de l'état d'urgence empêchant l'expression des personnels, nous exigeons à ce titre un moratoire, - refusé jusqu'à présent par Martin Hirsch - et le retrait du projet de réorganisation du temps de travail. Pour toutes ces raisons, l'intersyndicale en appelle au Président de la Republique.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)