EN BREF

Suicide à l’hôpital Pompidou : l’IGAS pointe des « manquements »

Le conflit entre médecins hospitaliers qui a conduit au suicide du cardiologue Jean-Louis Mégnien, le 17 décembre 2015, à l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), n’a pas été correctement géré par les autorités médicales et administratives de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). C’est le constat sévère que dresse l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) dans la synthèse d’un rapport publiée vendredi 16 septembre par le ministère de la santé.

Lire la suite sur lemonde.fr

Publicité

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

584 commentaires

#1

et il a fallu

Un groupe de travail /enquête igas pour être sûrs ?
Moi qui croyait que les gens se suicidaient par joie de vivre !