EN BREF

Surveillance des vaccins contre le Covid-19 : un premier point rassurant selon l'ANSM

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que l'Académie nationale de médecine a regretté, jeudi 31 décembre, le démarrage très lent de la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France (moins de 200 injections depuis dimanche contre des milliers en Allemagne ou en Italie), jugeant les précautions prises excessives (une extrême prudence assumée par les autorités sanitaires qui écartent la possibilité de simplifier ces procédures pendant la phase préliminaire), l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), établit un premier point de situation sur la surveillance des vaccins contre le Covid-19.

Selon elle, aucun effet indésirable grave et/ou inattendu n'a été observé après ces premiers jours de vaccination. Des douleurs au moment de l'injection et de la fatigue ont été signifiées par les établissements pour personnes âgées où la vaccination a déjà eu lieu, des effet certes indésirables mais considérés comme non graves qui sont par ailleurs mentionnés dans la notice. A ce jour, aucun cas n'a été déclaré dans la base nationale de pharmacovigilance (BNPV), assure-t-elle.

 

XX

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)