EN BREF

Suspension des AMM du tétrazépam (Myolastan et ses génériques)

Cet article fait partie du dossier :

Douleur

    Précédent Suivant

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en accord avec les autorités européennes, informe le 2 juillet 2013, de la décision de suspension, dans tous les Etats Membres de l’Union européenne, des autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments à base de tétrazépam, substance indiquée dans le traitement des contractures douloureuses en rhumatologie.
Des risques de réactions cutanées rares mais très graves et parfois mortelles sont à l’origine de cette décision de suspension, le rapport bénéfice/risque du tétrazépam étant désormais considéré comme défavorable. Cette suspension, qui sera effective en France à partir du 8 juillet 2013, sera accompagnée le même jour d’un rappel de toutes les boîtes disponibles sur le marché.
La suite à lire sur ansm.fr

Retour au sommaire du dossier Douleur

Commentaires (0)