EN BREF

La télémédecine au service de l'alliance thérapeutique

Cet article fait partie du dossier :

Plaies et cicatrisation

    Précédent Suivant

Le pôle de médecine physique et de réadaptation St-Hélier de Rennes a développé une solution de télémédecine pour traiter ces plaies. Objectif : éviter des déplacements aux patients.

C'est ainsi que, restant devant un ordinateur, les Dr Benoît Nicolas et Sandrine Robineau regardent attentivement les images vidéo d'une mauvaise plaie au pied d'une dame âgée.
Cette patiente habite à plusieurs kilomètres de Rennes. Se déplacer est trop compliquée pour elle, explique la Dr Robineau. Mais grâce à cette transmission vidéo en direct, nous pouvons partager notre avis sur le pansement à faire avec l'infirmière qui se trouve sur place. Une application concrète et pratique de la télémédecine que pratique le pôle de médecine physique et de réadaptation Saint-Hélier de Rennes.

Ce système s'inscrit vraiment dans un parcours de soins, précise le Dr Nicolas. Il nous permet de réaliser de la télé consultation dans des Ehpad, mais aussi au domicile des patients. L'un des principaux intérêts étant, quand c'est possible, d'éviter des déplacements aux patients. D'un côté, nous avons les infirmières en première ligne, et de l'autre les experts qui peuvent les aider et donner des conseils. On partage notre savoir en abolissant les frontières. Quel est le meilleur pansement à poser ? Comment évolue la plaie ? Quelles sont les directives à mettre en place.

Les infirmières et autres acteurs sur le terrain partageant leurs expériences et arrivent à ce que les professionnels appellent une alliance thérapeutique. On se concerte sur le meilleur moyen thérapeutique à mettre en place et s'il s'avère optimal, il n'y a pas de raisons de le changer à chaque rendez-vous

Mise en place depuis 2014, cette apllication de la télémédecine télémédecine s'avère prometteuse. En effet, 90 % des infirmiers et 86 % des patients se sont déclarés très satisfaits par cette prise en charge à distance.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d'Ouest France.

Retour au sommaire du dossier Plaies et cicatrisation

Publicité

Commentaires (0)