EN BREF

Télésoin : la HAS précise les critères d'éligibilité

Ce jeudi 18 mars, la Haute Autorité de Santé a publié à destination des professionnels de santé les critères d'éligibilité du télésoin et une série de recommandations afférentes. Il s'agit d'un véritable "mode d'emploi", précise la HAS, pour garantir le bon usage et la qualité des soins en amont et à chaque étape de la prise en charge. Concrètement, l'agence rappelle dans ces outils que le télésoin est une pratique qui relève d'une décision partagée entre patient et professionnel et qu'aucune situation de soin ne peut en être exclue, a priori, à l’exception des soins nécessitant un contact direct en présentiel avec le patient ou un équipement spécifique, non disponible auprès du patient. Intégré dans la loi en 2019 pour faciliter l'accès aux soins, le télésoin se définit comme une forme de pratique de soins à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication. Il met en rapport un patient avec un ou plusieurs pharmaciens ou auxiliaires médicaux dans l'exercice de leurs compétences - lesquelles sont prévues par le Code de la santé publique. En l'occurrence, près de la moitié des 18 corps de métiers concernés (dont les infirmiers) ont été autorisés à titre dérogatoire à pratiquer le télésoin au début de l'épidémie de Covid-19.

Accéder aux recommandations de bonnes pratiques et aux critères d'éligibilité

Publicité

Commentaires (0)