EN BREF

Type 1... le film

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Quelle est la vie des diabétiques de type 1 ? Qui connaît les difficultés à surmonter chaque jour ? Quels combats doit on mener contre soi-même, contre la honte d’avoir un appareil collé à la peau pour toujours ? Peut-on vivre normalement ? Pour répondre à ces questions, une équipe créative a décidé non pas de réaliser un documentaire mais une fiction ! Kiana Ranjbar est devenue soudainement diabétique de type 1 à l’âge de 21 ans. Une grande aventure commença alors avec différents combats à gagner comme l’acceptation de la maladie et de la différence, ou encore la confusion faîtes par beaucoup avec le diabète de type 2. L’envie de partager tout ce qu’elle-même a vécu - ce par quoi les diabétiques pas sent - l’amena à écrire un film. S’associant avec Christophe Delesques, comédien français et producteur de pièces de théâtre, l’écriture du scénario put commencer. La réalisation est confiée à Sami Khadraoui, jeune réalisateur suisse et producteur. A l’équipe s’ajoute déjà deux formidables acteurs : Elphie et Cyril Fragnière.

Le pitch est le suivant : Sophie, à la carrière professionnelle en plein essor, tente de réaliser son projet de grossesse. Andy, entouré d’amis, se retrouve bien seul quand l’amour, enfin, semble possible. Les protagonistes font face à une maladie qui attaque non seulement leur propre corps, mais aussi l’image de soi. Leur force leur permet de surpasser le regard des autres, qu’il soit médical ou amical.

L'équipe du film fait aujourd'hui appel à la communauté soignante afin de l'aider à réaliser ce projet pour enfin montrer au monde ce que vivent les diabétiques. Si le financement d'une première partie du film est assurée par la Fondation de l'Association Suisse du Diabète, la deuxième repose sur le lancement d'un financement participatif en ligne (crowdfunding). Si cela vous intéresse, allez-y ! 

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (0)