EN BREF

Un infirmier en psychiatrie raconte son travail de nuit auprès d'adolescents

Mathieu, 29 ans, travaille de nuit auprès de patients adolescents qui souffrent de troubles psychiatriques, à la clinique du Grésivaudan, en Isère. le jeune homme veille ainsi en permanence sur les 12 jeunes patients qui ont intégré le service de post-aigus, c’est-à-dire, à la suite d’une crise, de schizophrénie ou une tentative de suicide, précise l'article en ligne du mensuel L'Etudiant, qui a publié son interview le 19 septembre. C’est à 23 heures, moment du coucher, que les tournées de Mathieu dans les chambres commencent, entre crises d’angoisses des uns, insomnie et solitude des autres. On intervient dès que ça ne va pas, et c’est toujours extrêmement enrichissant, précise le jeune homme, qui achève son service à 7 heures du matin, avec les transmissions à ses collègues de l’équipe de jour.

Un témoignage à lire en intégralité sur L'Etudiant.

Publicité

Commentaires (0)