EN BREF

Une enquête pour améliorer les connaissances sur l’alimentation et la santé des « tout-petits »

Santé publique France lance la deuxième édition de l’enquête Epifane, qui vise à améliorer les connaissances sur l’alimentation et la santé des tout-petits. Une étude nationale qui a pour but de décrire l’alimentation des enfants pendant leur première année de vie, avec un focus sur l’allaitement maternel (fréquence, durée, exclusivité), l’utilisation des formules lactées et les modalités de diversification alimentaire (moments d’introduction de nouveaux aliments, types d’aliments, quantités), indique Santé publique France. Les indicateurs relatifs à la santé des mères ainsi qu’au développement de l’enfant au cours de sa première année de vie seront aussi au cœur de cette étude, qui permettra de disposer d’indicateurs complets sur l’alimentation du nourrisson et d’observer les évolutions depuis 2012 (date de la première édition de l’enquête Epifane, qui avait fourni pour la première fois des résultats déterminants sur l'allaitement maternel, trop faiblement pratiqué en France). Le communiqué précise que cette édition comportera, en complément du volet sur la nutrition, un volet sur l’état de santé des mères (antécédents obstétriques, santé mentale, suite de couches…) et sur la santé périnatale (suivi médical, croissance, sommeil…). Pour mener à bien cette enquête, 3 500 mères seront interrogées au mois de mai prochain. Les résultats seront disponibles à la fin de l’année 2022.

Publicité

Commentaires (0)