EN BREF

Les urgentistes de l'hôpital Saint-Antoine (Paris) en grève illimitée

    Suivant

Un sentiment de colère et d'abandon. Le personnel des Urgences de l'hôpital Saint-Antoine à Paris a décidé d'entamer une grève illimitée après différentes agressions survenues ces derniers mois. Depuis lundi 18 mars, à l'appel de trois syndicats, les soignants sont donc en grève.

Ils réclament la titularisation des CDD, la reconnaissance de la spécificité du travail aux Urgences assortie d'une prime, le remplacement systématiques des congés maternités, la mise en place d'une procédure en cas d'agression, la présence d'un agent de sécurité 24h/24 ainsi que la sécurisation des locaux par l'installation de caméras de surveillance. 

En effet, les violences se sont multipliées dans les établissements de soins. A Saint-Antoine, dans une pétition mise en ligne, le personnel dénonce l'agression dont ont été victimes récemment trois soignantes. Il y est écrit que :le 13 Janvier 2019, deux infirmières et une aide-soignante ont été agressées verbalement et physiquement par un patient. Cette agression a entraîné une ITT de 4 jours pour coups et blessures.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur LCI.fr

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)