EN BREF

Vaccin contre la grippe : un cocktail délicat à imaginer...

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Le vaccin contre la grippe, un assemblage presque aussi complexe qu'un grand vin : la composition de celui qui sera administré l'hiver prochain - en 2020 - dans l'hémisphère Nord n'a pu être que partiellement déterminée le 21 février dernier et sera finalisée le 21 mars, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Deux fois par an, en effet, en février pour l'hémisphère Nord et en septembre pour l'hémisphère Sud, l'OMS parie sur les virus qui circuleront l'hiver suivant, pour déterminer, avec plusieurs mois d'avance, la composition du vaccin. En effet, les virus de la grippe évoluent constamment. Pour déterminer la composition du vaccin, l'OMS analyse les données de ses centres nationaux de la grippe, répartis dans une centaine de pays et qui surveillent la circulation des virus durant la saison en cours .Plus les virus choisis pour composer les vaccins correspondent à ceux qui circuleront l'hiver prochain, plus la vaccination sera efficace. Problème : personne ne peut prédire avec certitude quels seront ceux qui circuleront dans huit mois.

En France, l’épidémie de grippe a « probablement » atteint son pic sur tout le territoire, selon les dernières estimations de Santé publique France en date du 20 février 2019. Les virus les plus actifs cette année sont de type A, majoritairement H3N2.

Lire la suite sur santemagazine.fr

Lire le dossier de l'OMS : "Grippe : sommes-nous prêts"

Regarder cette vidéo proposée par l'OMS : "La grippe : une menace invisible"

Retour au sommaire du dossier Grippe

Publicité

Commentaires (0)