EN BREF

Vaccination anti Covid à domicile : des organisations d'IDEL fustigent l'USPO

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

La demande de l'Union des Syndicats des Pharmaciens d'Officine au gouvernement de vacciner les patients à domicile - et en Ehpad - contre le Covid-19 a fait grand bruit chez les infirmiers libéraux et déclenché la colère de certaines de leurs organisations.

Appel à la raison

Pour l'Unidel, il s'agit là d'un glissement de tâches regrettable : de son côté, Convergence Infimière parle de détournement de patientèle qui va à l’encontre des bonnes relations interprofessionnelles [et de] l’intérêt des patients. Tout en rappelant le  dévouement sans faille des infirmiers durant la crise sanitaire et le fait qu'ils soient les seuls à aller soigner les patients chez eux, la Présidente de CI Ghislaine Sicre appelle par ailleurs l'USPO à revenir à la raison.

Se fournir ailleurs qu'en officine

Si rien ne change, nous demanderons aux infirmières et aux infirmiers libéraux de se fournir ailleurs qu’en officine pour tout le matériel nécessaire aux interventions à domicile. Nous allons également demander au Ministère des Solidarités et de la Santé que les IDEL puissent obtenir des doses de vaccin dans les centres de vaccination et auprès des grossistes répartiteurs, promet Convergence Infirmière, qui se dit déterminé à poursuivre sans relâche et sans concession son action pour que les infirmières et les infirmiers libéraux soient reconnus pour leur rôle fondamental dans les soins au domicile.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)