EN BREF

Vaccination anti-Covid : l'Académie de médecine préconise l'extension aux 5-11 ans sous certaines conditions

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Ce 17 novembre, l'Académie de médecine a émis ses recommandations en matière de vaccination anti-Covid en population pédiatrique. Face au risque de recrudescence des formes sévères de la maladie, en particulier chez les personnes non-vaccinées, et à l'heure où la cinquième vague épidémique sévit partout en Europe, l'institution préconise - en complément du pass sanitaire conditionné à la vaccination complète dès l'âge de 12 ans - d'étendre la vaccination anti-Covid aux enfants âgés de 5 à 11 ans pour limiter la circulation virale et augmenter la couverture vaccinale en population générale. La mesure est déjà approuvée aux Etats-Unis et en Israël rappelle-t-elle dans son communiqué, avant de se prononcer en faveur de l'administration du vaccin Pfizer-BioNtech chez les enfants à risque de formes graves en raison de comorbidités, quel que soit leur âge, ainsi qu’aux autres enfants vivant dans leur environnement familial et scolaire et chez ceux vivant dans l’entourage d’adultes vulnérables, en particulier les immunodéprimés et les personnes atteintes de maladies chroniques. L'Académie fonde son avis notamment sur une étude aux résultats très encourageants menée par le laboratoire américain sur une importante cohorte de jeunes adultes et d'enfants, chez lesquels une efficacité de 90,7 % a été observée. Dans le même temps et sous réserve d'éléments complémentaires à venir sur la bonne tolérance du vaccin chez les moins de 12 ans, elle rappelle entre autres que le nombre d'enfants recrutés dans les études demeure actuellement insuffisant pour détecter d'éventuels effets indésirables graves.

Retour au sommaire du dossier Médecin

Commentaires (0)