EN BREF

Vaccination anti-Covid : l'EMA étudie la possibilité d'un rappel du Pfizer chez les 12-15 ans

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le 8 février, l’Agence européenne du médicament (EMA) a annoncé dans un communiqué qu’elle évaluait actuellement une demande d’autorisation déposée par Pfizer pour l’administration d’une dose de rappel de son vaccin anti-Covid aux enfants de 12 à 15 ans.

Une évaluation en cours

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) va conduire une analyse accélérée des données soumises par le laboratoire produisant le vaccin Comirnaty, incluant des résultats en vie réelle provenant d’Israël, indique-t-elle. Elle ajoute qu’une demande d’utilisation chez les adolescents âgés de 16 à 17 ans est en cours. Le régulateur européen avait approuvé en octobre dernier les injections de rappel du vaccin Pfizer pour les personnes de plus de 18 ans. Une décision qui s’était par la suite étendue au produit de Moderna.

La production de Johnson et Johnson suspendue

Toujours côté vaccination, le laboratoire Johnson & Johnson a indiqué avoir temporairement suspendu la production de son propre vaccin anti-Covid dans la seule usine qui fabrique des lots commercialisables, aux Pays-Bas. Selon le New York Times, cette décision serait intervenue afin qu’y soit testé un autre vaccin expérimental, plus rentable, pour lutter contre un autre virus. La production devrait toutefois reprendre après quelques mois, souligne le quotidien américain. Le géant pharmaceutique, qui n’a ni confirmé ni infirmé l’information, assure de son côté disposer de millions de doses en stock. Il continue de remplir toutes ses obligations à l'égard du système Covax et de l'Union africaine, a-t-il notamment déclaré à l’AFP. Si les conditions d’administration du vaccin de Johnson & Johnson le rendent particulièrement attractif pour certains pays (vaccin à dose unique et température de conservation plus élevée), il est néanmoins moins distribué que les produits Pfizer et Moderna.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)