EN BREF

Vaccins Covid : ouverture des prochaines sessions de commande

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

C'est une information qui sera utile aux infirmiers libéraux : la Direction Générale de la Santé (DGS) fait le point sur les modalités de la prochaine session de commandes en flacons de vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech entre les 15 et 16 novembre, et celle qui aura lieu entre les 22 et 23 novembre. Le portail de télé-déclaration sera ouvert du lundi 15 novembre 8h au mardi 16 novembre à 23h ainsi que du lundi 22 novembre 8h au mardi 23 novembre 23h pour la commande en vaccins Moderna et PfizerBioNTech des pharmaciens, médecins, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, services de santé du travail (SST), laboratoires de biologie médicale (LBM), services de santé universitaire (SSU), les maisons de santé pluri-professionnelles (MSP), les centres de santé (CDS) ainsi que les foyers d’accueil médicalisés (FAM) et les maisons d’accueil spécialisées (MAS), précise-t-elle dans son message. Ils pourront commander autant de flacons de vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech qu’ils le souhaiteront, en responsabilité et en veillant bien à ne pas constituer de stocks non utilisés. La DGS rappelle au passage aux professionnels de santé que depuis l’avis de la HAS du 5 novembre et le DGS Urgent n°117 du 9 novembre, il est à nouveau possible d’effectuer les rappels Moderna, en demi-dose et qu'il est désormais recommandé de privilégier la vaccination à l’aide du vaccin Pfizer-BioNTech, lorsque celui-ci est disponible, pour les personnes âgées de moins de 30 ans, qu’il s’agisse des primo-vaccinations ou des rappels.

Les EHPAD, USLD et résidences autonomies seront également autorisés à commander, dans le cadre de leur campagne de rappels, autant de flacons de vaccins Pfizer-BioNTech qu’ils le souhaiteront, dans la limite du nombre de leurs résidents et en veillant à ne pas constituer de stocks non utilisés, précise encore la DGS, invitant les infimiers à se rapprocher de l’officine de leur choix, afin qu’elle commande pour eux. L'instance recommande aux professionnels, quel que soit le vaccin, de bien consulter les étiquettes de péremption et les dates limites d’administration sur le flacon avant toute injection et précise, pour éviter toute perte, qu'un flacon de vaccin (Pfizer-BioNTech ou Moderna) non récupéré après un délai d’une semaine, pourra être proposé à d’autres professionnels de santé

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité