EN BREF

Variant Omicron : 2 cas confirmés en métropole

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Ce jeudi, deux cas de personnes infectées par le variant Omicron du SARS-CoV-2 ont été confirmés dans l'hexagone. Le séquençage du test d'une troisième personne vivant dans l'entourage de l'un des deux malades est toujours en cours.

2 cas de retour d'Afrique

Le premier, en Ile-de-France, concerne un homme revenant d'un séjour au Nigéria, non-vacciné contre le Covid, âgé de 50 à 60 ans et testé positif le 25 novembre. Il ne présentait pas de symptômes au moment du test, selon l'ARS. Sa femme, qui l'accompagnait dans ce voyage, également non-vaccinée, a été testée positive au Covid-19 et un séquençage est en cours pour vérifier s'il s'agit également du variant Omicron, a précisé l'ARS. L'entourage a été testé et placé à l'isolement. Le second, détecté dans le Haut-Rhin, concerne une femme âgée de 40 à 50 ans et présentant un schéma vaccinal complet, selon l'ARS du Grand Est. Elle avait été testée positive au retour d'un voyage en Afrique du Sud, et placée à l'isolement, avant que le séquençage ne révèle la nature du variant.

Des cas avérés à venir

Jusqu'à présent, un premier cas positif au variant Omicron avait été identifié en France sur l'île de la Réunion. Peu de contacts à risque ont été identifiés, précise l'ARS. Face à la menace de ce nouveau variant, la France a annoncé mercredi un durcissement des conditions d'accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d'un pays hors de l'Union européenne. Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait également fait état mercredi de 13 cas suspects du variant Omicron sur le territoire, s'attendant à des cas avérés dans les prochaines heures ou les prochains jours. Selon l'Agence de l'Union européenne chargée des maladies, Omicron risque de devenir majoritaire en Europe d'ici les tout prochains mois.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

A lire aussi sur le sujet

Commentaires (0)