EN BREF

Vaucluse : il tue sa kiné et se suicide

Saint-Martin-de-la-Brasque et ses 836 âmes ont revécu hier des heures douloureuses. Les anciens de cette petite commune entre Durance et Luberon ont eu peine à croire que Raymond Roman, 69 ans, venait une nouvelle fois de tuer une femme. Il y a un peu plus de trente ans, cet enfant du pays avait assassiné son épouse. Crime passionnel avait-on dit à la fin des années soixante-dix. Cet agriculteur retraité, veuf depuis quelques semaines, s'est fait rattraper par ses vieux démons et a abattu Muriel Bakkouch, sa kinésithérapeute, avant de se suicider, endeuillant deux familles du village.

La suite est à lire sur laprovence.com


Publicité

Commentaires (0)