EN BREF

Véran bétonne son soutien à Stéphanie Rist et à son projet de Loi, adopté par l'Assemblée

Le 8 décembre, l'Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de Loi concernant l'amélioration du système de santé par la confiance et la simplification, porté par la Députée marcheuse Stéphanie Rist. Une adoption dont se félicite Olivier Véran, ardent défenseur du projet, lequel fait suite au rapport Claris et est réputé concrétiser certains des engagements du Ségur de la santé. Comprendre accorder aux établissements plus de souplesse dans leur organisation, remédicaliser la gouvernance des hôpitaux, redonner au service hospitalier une plus grande place dans la décision et mettre un terme aux mercenariat de l’intérim médical dixit le Ministre. Stéphanie Rist apporte une nouvelle pierre pour rebâtir la confiance au sein de notre système de santé, plaide Olivier Véran, pour lequel le texte apporte un vent de liberté d’organisation, de confiance et de reconnaissance de chacun des métiers du soin. A ce jour pourtant, la proposition ne compte pas moins de 331 amendements, parmi lesquels celui portant sur la création d'une profession intermédiaire de santé, à l'origine d'une fronde massive des médecins et des infirmiers. Il y a quelques jours seulement, la co-rapporteure du plan "Ma santé 2022" a d'ailleurs dû battre temporairement en retraite et commanditer un rapport sur le sujet pour tenter d'apaiser les foules.

Publicité

Commentaires (0)