EN BREF

Vesoul : les infirmières en colère contre les PV

Les infirmières libérales grognent contre la multiplication des PV pendant leurs interventions à domicile.

Le scénario est quasiment toujours le même : alors qu’elles stationnent devant le domicile de leurs patients, en dehors des marquages au sol faute de places libres, des agents de la police municipale déposent un petit cadeau souvenir d’une valeur de 35 €. Souvent, ils sont encore à pied d’œuvre lorsque les infirmières regagnent leur véhicule, après s’être absentées « une dizaine de minutes » pour une prise de sang, une injection ou apposer des bas de contention.

Lire la suite sur estrepublicain.fr

Publicité

Commentaires (0)