EN BREF

VIH, hépatites virales : levée de l’interdiction des soins funéraires

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

L’arrêté permettant la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les personnes séropositives au VIH ou à une hépatite virale a été signé le 12 juillet 2017 par la ministre Agnès Buzyn, et publié en version consolidée le 21 juillet au Journal officiel. Cette levée sera effective au 1er janvier 2018, 32 ans après son instauration, et six ans après les premières promesses de l’État. Les associations de patients et d'usagers concernées - Actions Traitements, Act UP-Paris, Act Up Sud-ouest, AIDES, CHV (Collectif Hépatites Virales), ELCS (Elus Locaux Contre le SIDA), Fédération LGBT, Sidaction, SIS Animation, SOS Hépatites, SOS Homophobie, TRT-5 - ont signé un communiqué commun "VIH, hépatites virales : après 32 ans de discrimination, la levée l’interdiction des soins funéraires est signée !". Si elles ne peuvent que se réjouir de cet arrêté, elles entendent poursuivre leur combat contre l’ensemble des discriminations et stigmatisations envers les personnes séropositives au VIH ou à une hépatite virale. Ce combat passe par une lente et minutieuse liquidation de l’héritage juridique sérophobe des années 1980 et 1990.    

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)