EN BREF

Violences au sein du couple : les recommandations de la HAS

En France, 138 personnes, majoritairement des femmes, sont décédées en 2016, victimes de la violence de leurs partenaires ou ex-partenaires. La Haute Autorité de Santé (HAS) publie des recommandations à destination des professionnels exerçant dans les structures d’hébergement social. Objectifs : mieux repérer les victimes de violences conjugales, répondre à leurs besoins immédiats de protection et accompagner leur autonomie. En moyenne en France, une femme décède tous les trois jours victime de son (ex)-conjoint. 29 hommes sont décédés victimes de leur (ex)-conjoint(e) en 2016. Les besoins des personnes victimes de violence sont nombreuses : mise en sécurité, élaboration de stratégies de protection, enclenchement et suivi de la procédure judiciaire, restauration de la santé physique et mentale, retour ou accès au logement et à l’emploi. Les enfants sont également touchés soit en tant que témoin, soit en tant que victime directe. 25 enfants ont été victimes d’homicides en 2016. Leurs besoins sont aussi multiples : bienveillance de l’accueil, programmation d’une visite médicale, repérage des conséquences des violences, des difficultés et des ressources de l’enfant, soutien à la fonction parentale. La HAS publie également ses recommandations pour les auteurs d’actes de violence. Il s’agit de les accompagner dans la compréhension de la procédure judiciaire ainsi que dans la prise de conscience de leurs actes pour, à terme, les aider à changer leur comportement.

Lire le communiqué complet sur le site de la HAS

Publicité

Commentaires (0)