ADMISSION EN IFSI

Formation au diplôme d'Etat d'Infirmier : plus de 612 000 voeux sur Parcoursup 2020

par .

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation vient de publier une "note de synthèse" intitulée "Parcoursup 2020 : les voeux d'orientation des lycéens pour la rentrée". L'occasion de faire le point sur le sujet et de constater que l'attractivité de la formation en vue de l'obtention du Diplôme d'Etat d'Etat d'Infirmier (DEI) reste en tête des demandes avec quelque 612 007 voeux formulés par les lycéens inscrits sur Parcoursup en 2020. 

ordinateur étudiant

Parmi le top 5 des formations les plus demandées sur Parcoursup en 2020, figure en premier lieu le Diplôme d’État infirmier avec 612.007 vœux, soit 9,36% en terme de répartition des voeux.

Rappelons, en préambule, que le 2 avril 2020 était le dernier jour donné aux lycéens pour finaliser leur dossier candidat sur Parcoursup avec les éléments demandés par les formations, et pour confirmer tous leurs vœux. Selon Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignelment supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, on observe plus de candidats et de vœux confirmés pour la procédure 2020, en dépit de l'état d'urgence sanitaire. Lors de cette étape et dans le contexte que l'on connait, les candidats ont bénéficié d'un accompagnement et d'une mobilisation d'autant plus importante de leurs professeurs principaux, des chefs d'établissements, des services académiques et des services d'orientation.

La note de synthèse1 publiée le 23 avril dernier par le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation nous enseigne, qu'en 2020, 658 000 lycéens scolarisés en France se sont inscrits sur Parcoursup et 98,3 % ont confirmé au moins un vœu, soit 2 points de plus que l'an dernier. Cette augmentation se traduit par 20 000 terminales supplémentaires ayant confirmé un vœu, dont la moitié en série professionnelle. L'autre moitié est partagée entre la série générale (+6 000) et la série technologique (+4 000). Cette hausse, alors que le nombre de lycéens en terminale est constant, est liée au nouvel enrichissement de l'offre de formation avec l'ajout de plus de 1 000 formations supplémentaires (hors apprentissage). Parmi elles figurent notamment des licences de l’Université Paris Dauphine, les formations des IEP, de nouvelles écoles de commerce ou de management, celles préparant aux métiers de la culture et les formations préparant aux professions paramédicales. A noter aussi la réforme de l’accès aux études de santé qui conduit à la disparition de la PACES et à la création des PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) et L.AS (Licences option Accès Santé).

La part des candidats ayant fait au moins un vœu hors de leur académie de résidence a encore augmenté de 3 points par rapport à l’année dernière (69 % contre 66 %). Cette augmentation est équivalente pour les trois séries du bac. Cela concerne 76 % des lycéens de la filière générale, 66 % de la série technologique et 51 % de la série professionnelle. Cette année encore, les non-boursiers sont plus concernés par la mobilité (72 %) que les boursiers (61 %).

En moyenne, un candidat a confirmé 10,1 vœux ou sous-vœux, soit 1 vœu de plus qu'en 2019.

Formation au diplôme d'Etat d'Infirmier au top des voeux

Parmi le top 5 des formations les plus demandées sur Parcoursup en 2020, figure en premier lieu le Diplôme d’État infirmier avec 612.007 vœux, soit 9,36% en terme de répartition des voeux. Viennent ensuite les formations "Parcours d’accès spécifique santé" (396.068 vœux), Licence de droit (242.275 vœux), BTS management commercial opérationnel (205.860 vœux) et DUT techniques de commercialisation (173.217 vœux). Cette formation en soins infirmiers est sélective avec des "attendus nationaux" spécifiques :

  • Intérêt pour les questions sanitaires et sociales ;
  • Qualités humaines et capacités relationnelles ;
  • Compétences en matière d'expression écrite et orale ;
  • Aptitude à la démarche scientifique et maîtrise des bases de l'arithmétique ;
  • Compétences organisationnelles et savoir être.

Rappelons que l'Arrêté du 8 avril 2020 (paru au Journal Officiel du 9 avril 2020) fixe au titre de l'année universitaire 2020-2021 le nombre d'étudiants à admettre en première année d'études préparatoires au diplôme d'Etat d'infirmier, soit 31 176 étudiants.

La note de synthèse du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation nous indique par ailleurs que les voeux pour les DE du secteur sanitaire et social (audioprothésiste, ergothérapeute, psychomotricien, infirmier, pédicure podologue, technicien de laboratoire médical, manipulateur en électroradiologie médicale, DTS Imagerie médicale et radiologie thérapeutique, Assistant de service social, Educateur spécialisé, Educateur technique spécialisé, Educateur de jeunes enfants ) conservent un poids de 6 %, identique à celui de l’an passé. De quelles séries d'inscription au Bac sont issus les lycéens qui choisissent ce secteur ? Bac Sciences et technologies de la santé et du social : 56,8% ; Bac S : 4,8% ; Bac ES : 3,8% ; Bac littéraire : 2,1%. Et quel est le nombre moyen de voeux pour les DE du secteur sanitaire et social émis par le candidat selon la série d'inscription au bac : Bac général : 7,91 ; Bac technologique : 12,42% ; Bac Pro : 10,53%

Les candidats devront maintenant attendre le 19 mai, début de la phase d'admission, pour recevoir les premières réponses des formations.

Pour cette nouvelle session 2020, le ministère, en accord avec les IFSI, a décidé de limiter le nombre de vœux pour les futurs étudiants en soins infirmiers  à cinq. De quoi aussi mieux identifier les préférences géographiques des candidats

Note

  1. Cette note de synthèse du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation présente, pour les élèves de terminale scolarisés en France, un ensemble d’indicateurs relatifs aux vœux d’orientation dans l'enseignement supérieur confirmés par ces élèves pour la rentrée 2020. Elle est assortie d’un point méthodologique et accompagnée d’annexes enrichies, déclinant certains indicateurs par genre, académie, baccalauréat, disciplines fines et selon des approches de comptabilisation alternatives.

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Commentaires (0)