ADMISSION EN IFSI

Un chemin semé d'embûches mais un concours réussi !

Fred, âgé de 24 ans, est entré en Institut de Formation en Soins Infirmiers en septembre 2013. Son parcours atypique l'a mené jusqu'au concours infirmier qu'il a réussi. Il nous raconte tout !

étudiant examen difficile réflexion

Fred a persévéré et a réussi son concours infirmier

Mon parcours est un peu particulier et je m'étais promis de témoigner à mon tour si je réussissais le concours. Je viens donc le faire afin de montrer que malgré les difficultés et les échecs, il faut s'accrocher car le travail paie !

Tout a débuté il y a six ans, en 2008, lorsque j'étais en terminale STI génie mécanique. Je m' étais retrouvé dans cette section un peu par hasard car à cette époque-là de ma vie, je n'avais pas encore saisi ce pourquoi j'étais fait. J'ai donc loupé mon bac mais j'ai décidé de ne pas continuer mes études et de faire des petits boulots.

Entre temps, j'ai rencontré ma compagne actuelle qui passait ses concours pour être aide-soignante (elle l'est depuis 3 ans d'ailleurs). Petit à petit, en me faisant part de son amour pour ce métier, elle m'a fait réaliser (volontairement et involontairement) que j'étais attiré par le social, la santé et voire même le médical. J'ai donc décidé de tenter une prépa pour le concours AS. En parallèle, j'ai intégré une unité Alzheimer en tant qu'agent de service hospitalier (ASH) et, peu à peu, c'est devenu une évidence : ce corps de métier m'était destiné. J'ai donc passé plusieurs concours AS qui se sont soldés par des échecs (soit écrit loupé, soit liste complémentaire). L'année suivante, en 2010, je n'ai pu passer qu'un seul concours pour des raisons de santé... Ce fut une immense déception puisque j'étais sur liste complémentaire malgré un 17,5 à l'oral. Un an plus tard, je tentais de nouveau le concours AS, et une fois encore, 17 à l'oral mais sur liste complémentaire.

Du concours aide-soignant à celui d'infirmier

En parallèle, la vision de mon avenir professionnel a progressivement évolué et je prenais peu à peu conscience que je voulais être infirmier. Mon premier plan était donc de devenir aide-soignant puis IDE puisque je n'avais pas le bac. Une connaissance m'a alors parlé du DAEU Diplôme d'Accès aux Études Universitaires (DAEU). J'ai entamé des démarches administratives et je remplissais les conditions d'accès depuis 2 ou 3 mois, c'est-à-dire travailler depuis X mois... En 2011, je me donc lançais dans l'obtention de ce DAEU à distance en plus de mon travail (je venais d'intégrer une autre unité Alzheimer). Durant un an, j'ai allié travail et cours le week-end à la fac de Toulouse. J'ai fini par obtenir mon diplôme et, en même temps, mon fils naissait. Durant cette même année, j'ai passé deux écrits infirmier sans réussite car pas de prépa.

Malgré les difficultés et les échecs, il faut s'accrocher car le travail paie !

Puis en 2013, avec une bonne prépa à la maison, j'ai passé de nouveau deux concours infirmier et par "sécurité" un concours aide-soignant. Cette fois-ci, j'ai été reçu aux trois concours ! Depuis la rentrée 2013, je suis donc étudiant en soins infirmiers !

Tout ça pour dire que malgré les échecs qui parfois sont très très durs à encaisser, il faut toujours se battre pour avancer. Les efforts finissent toujours par payer. Je ne regretterai jamais mon parcours. Il m'a permis de voir le métier sous plusieurs angles et d'être celui que je suis aujourd'hui. Le travail paie !

Creative Commons License

Étudiant en Soins Infirmiers (2013-2016)

Retour au sommaire du dossier Témoignages concours

Publicité

Commentaires (8)

seb81100

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

daeu bis

salut
je suis actuellement en daeu a toulouse a distance aussi et je voudrai savoir comment tu as pu financer tes études, je suis actuellement en cdi a la poste et si je dois partir en école j'imagine que je dois démissionner et donc c la dech.merci de ta rep ;)

negatif

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#7

j'aurais aimer avoir ta force

2013-2016
après mes échecs du semestre 1 je n’étais pas ta volonté pour rebondir mon année s'annonce mal

nat.41

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

Bravo

Ton résultat est motivant...Félicitation

Butterfly56

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

Félicitations !

Le travail paie, en voici la preuve. Et bravo d'être resté motivé !
Bon courage pour la suite !

Nasmat

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Félicitations

Ça encourage vraiment ton parcours ! Ça dit vraiment qu'il faut persévéré pour obtenir ce que l'on veut et que rien n'est impossible. J'avais également envie de faire comme toi entrer dans le milieu grace a l'emploi ASH mais même pour ça il faut de léxperience maintenant.
Félicitations encore !! Tu nous donne beaucoup de courage. ! Bonne réussite.

natachou

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

encourageant pour les galériens !

c'est la 2ème année que je tente les concours mais franchement je suis un peu démotivée! vu le niveau qu'il faut avoir pour l'avoir se concours, je suis pas convaincu du tout d'être prise même en faisant une prépa! :-(

SGRmetrage

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Terminale STI cette année ça fait plaisir

Wahou ça donne envie de continuer. Je suis actuellement en terminale STI2D (Anciennement STI) je prépare actuellement mon concours seul et c'est que ça plus le bac plus le fait que je sois pompiers volontaire ce n'est pas simple.
Mais ce témoignage me montre que c'est possible!
Merci.

Jaunery

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

BRAVO !

Beau parcours et bel exemple de motivation, ça donne envie d'en avoir autant.