ADMISSION EN IFSI

De coiffeuse à infirmière : Elodie en pleine reconversion !

Elodie avait envie de partager son parcours plutôt atypique… Dans l'impossibilité de continuer à exercer son métier de coiffeuse pour raison de santé, elle décide de s'occuper de la santé des autres en devenant infirmière… En septembre, elle fera sa rentrée à l'Ifsi d'Angers !

victoire réussite

Elodie partage son expérience de réussite au concours infirmier… comme quoi avec l'envie et le courage… on peut passer de coiffeuse à étudiante en soins infirmiers...

Je m'appelle Elodie, j'ai 26 ans. J'étais coiffeuse depuis trois ans lorsque j'ai déclaré une allergie respiratoire (asthme, rhinite) aux produits de décoloration. Il m'était par conséquent impossible et interdit de continuer l'exercice de ce métier pour ma santé. J'ai alors, de fait, entamé un processus de réflexion sur moi-même pour me reconvertir et j'ai vite eu un déclic ! En effet, lorsque j'étais au lycée, j'avais déjà eu cette envie de devenir infirmière, mais je n'étais pas allée au bout de projet pour deux raisons : le manque de confiance en moi, j'étais plutôt littéraire, et j'avais peur de ne pas assurer car je croyais que ce métier n'était accessible qu'aux scientifiques ; le manque de maturité, j'avais sûrement peur à l'époque de ne pas être assez forte et prête à supporter la douleur et la maladie des gens.

J'ai longuement réfléchi et pesé le pour et le contre et j'ai finalement choisi... de devenir infirmière malgré les inconvénients du métier. Je me suis inscrite au concours infirmier dans une seule ville, Angers et ce, pour plusieurs raisons : les frais d'inscription au concours sont assez conséquent (100 €/concours), mon impossibilité de partir ailleurs car je suis en pleine construction de ma maison avec mon ami, les concours des environs se trouvaient tous à la même date. Pari risqué, mais lancé !

Comme je n'avais pas les moyens de réaliser de « prépa concours », je me suis donc préparée toute seule, intensément, en trois mois pour l'écrit avec l'aide de quelques livres. Je suis revenue un peu perplexe après les épreuves… J'avais en effet l'impression d'avoir plutôt bien réussi l'épreuve de culture G mais j'étais déboussolée car je n'avais réussi à faire tout juste que la moitié des tests d’aptitude… Mais oh divine surprise, je suis admise à l'écrit ! Une grosse victoire pour moi qui me redonne confiance et me booste à 200% pour l'oral.

Trois fondamentaux pour réussir : l'envie, la confiance et le courage !

Par chance, j'ai un mois pour préparer mon oral que j'avais tout de même déjà bien travaillé en attendant les résultats. 1er juin, la date fatidique ! Je ne savais pas dire si, oui ou non, ça c'était bien passé mais je gardais espoir car le sujet m'avait plutôt inspiré car les échanges avec les membres du jury étaient nourris. 19 juin : jour des résultats et là l'euphorie : je suis admise en liste principale !  Mes sentiments sont multiples : soulagement, joie, fierté… Le lendemain, je reçois mes notes :
8,75 aux tests d'aptitude (normal quand on en fait même pas la moitié, j'ai eu chaud quand même, élimination directe en dessous de 8), 13, 5 à l'épreuve de culture G et 18 à l'oral ! C'est la première fois de ma vie que je me distingue ainsi sur une épreuve orale !

Je voulais témoigner de mon parcours pour aider ceux qui doutent et qui ont peur d'échouer... Une leçon à retenir : vous pouvez avoir peur mais ne perdez jamais espoir et confiance en vous. Le concours est à la portée de ceux qui sont motivés et qui ont une réelle passion pour le métier ! J'en suis une preuve vivante !

Creative Commons License

Publicité

Commentaires (8)

dbl77

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#9

ça donne envie

votre témoignage m'a fait du bien ! Etant actuellement salarié du secteur privé dans l'industrie, après 26 ans j'ai décidée de passer à autre chose. Et après un bilan de compétences le choix d'Auxiliaire de Puériculture était évident pour moi donc depuis Octobre dernier je me suis remis dans les bouquins afin de passer le concours, déjà l'écrit le 09/03/16. Je doute beaucoup bien sûr mais en lisant votre témoignage je me dis pourquoi pas moi !?
Bravo encore.

Cinda

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

Félicitations

Pourriez vous me dire comment allez vous faire pour financer cette formation qui est plutôt onéreuse ?
Je compte m'inscrire pour le concours de 2016 malheureusement j'ai peur de ne pas pouvoir suivre financièrement.
Merci

Oreily

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#6

Bonjour,

N'hésitez pas à aller poser vos questions sur le forum : https://www.infirmiers.com/forum/etudiants-infirmiers-esi.html

Bien à vous

sevber

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#5

reprise d'études

Aide soignante depuis maintenant 18 ans , je viens d’être reçue à l IFSI du puy en Velay... Je cherche des témoignages de personnes qui comme moi décident de reprendre leurs études en milieu e carrière.....

Synel

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Sos Livre prépa concours .

Bonjour à tous e à toutes
En septembre je commence mon année de terminale stss et normalement je passe le concours ifsi en février /mars 2016. J'aurai pas de moyens de payer une prepa donc ça serait gentil de m'indiquer les livres fondamentaux pour me préparer seule.
J'attends votre aide merci.

yane

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

Osez

J'ai a peu près le même parcours que vous. J'ai intégré la formation IDE, il y a 3 ans.
Etant étrangère au milieu médical, le 1er stage a été épique: je ne savais même pas ce qu'était un ASH et encore moins un cathlon. J'ai aujourd'hui eu mon diplôme. Je ne regrette absolument pas mon choix, car c'est une expérience humaine géniale!!
Si ce métier vous tente: foncez :)

mymy47

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

ancienne coiffeuse aussi!

Je suis une ancienne coiffeuse, cela fait 2 ans maintenant que je travaille sur un poste d'ash en ehpad, et j'ai décidé de passer le concours infirmier cette année... et je suis sur liste complémentaire, mais c'est déjà une belle victoire!
Bonne continuation à vous ;)

vivicharlie

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

bravo

je ne suis pas coiffeuse mais comptable et j'ai également réussi le concours pour entrer en septembre... être maman a changé la vision de mon ancien travail. je ne regrette rien, ni ces heures à pleurer sur les maths lors de la prépa, ni ces nuits courtes de révisions...

on le mérite largement ce changement de VIE.

bravo et bonne rentrée