ADMISSION EN IFSI

Un avenir encore flou pour les candidats de Saint Martin

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

A la suite de l'annonce de la fermeture de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers Saint Martin, le collectif des admis de l'IFSI Saint Martin et la Coordination Nationale Infirmière (CNI) interpellent le ministère des Affaires sociales et de la Santé sur une situation qui met en péril l'avenir de futurs étudiants en soins infirmiers...

Mise à jour du 28 août 2014

Au 24 août 2014, la situation du collectif des admis de l'IFSI Saint Martin ne s'est pas améliorée. Les candidats souhaitent en effet que leur formation se déroule, comme prévu initialement, à l'IFSI Saint Martin, mais cette solution ne semble pas être à l'ordre du jour. Selon Gaëlle Lameynardie, porte-parole des candidats reçus non admis, la collectivité a proposé, à la suite des actions menées par le collectif, de verser un montant de 3000 euros à titre d'indemnité transactionnelle pour permettre l'installation des six premiers candidats en Guadeloupe en plus des 5000 euros par année d'études. Il n'y a toujours pas de solution proposée aux six autres candidats qui pourtant ont eux aussi réussi le concours national, sont sur liste principale et devraient normalement avoir accès à la formation, souligne Gaëlle. Et d'ajouter l'annulation de cette formation porte atteinte aux intérêts familiaux des candidats chargés de famille, interdit l'accès à la formation professionnelle, porte atteinte à tous les candidats, que ce soit à Saint Martin ou en Guadeloupe puisque six candidats de Saint Martin prennent la place de six autres au CHU de Pointe-à-Pitre, porte aussi atteinte aux intérêts matérieux des candidats. De plus, le fait de se séparer de leur famille contraindrait les candidats à supporter des frais financiers conséquents.

Mise à jour du 7 août 2014

Dans un communiqué de presse daté du 6 août 2014, la Fédération Nationale des Étudiants en Soins Infirmiers (FNESI) dénonce la fermeture de l'IFSI Saint Martin et souhaite une réponse rapide et satisfaisante.  Elle souligne que cette annonce met l’ensemble des étudiants reçus dans une situation inacceptable. Certains, issus de reconversions professionnelles avaient entamé des démarches auprès de leur employeur afin de pouvoir débuter leur formation. D’autres se sont désistés d’IFSI dans lesquels ils avaient également réussi le concours, au profit de celui de Saint-Martin. Et d'ajouter que les étudiants ne doivent pas payer le prix du désengagement financier dont font preuves les pouvoirs publics. Un accord doit être trouvé entre le Centre hospitalier et la Collectivité territoriale afin d’apporter une réponse convenable à la situation que subissent les 12 lauréats du concours. L’Etat doit également prendre ses responsabilités dans cette affaire et être en mesure d’apporter des solutions concrètes, garantissant à ces étudiants un accès à la formation dans des conditions optimales.

Lettre ouverte du collectif des admis de l'IFSI Saint Martin - 31 juillet 2014

étudiants examen épreuve

Fermeture de l'IFSI Saint Martin : les candidats admissibles abandonnés interpellent le ministère des Affaires sociales et de la Santé

En date du 14 Octobre 2013, le Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre en collaboration avec la Collectivité de Saint MARTIN et le Centre Hospitalier de Saint Martin ont ouvert l’inscription au concours national d’études préparatoires au diplôme d’état d’infirmier(ère) pour une entrée en formation au sein de l’IFSI antenne de Saint Martin en Septembre 2014.

Environ 80 candidats se sont inscrits à ce concours pour lequel ils ont dû s’acquitter de 85.00€ de frais d’inscription.

Les épreuves d’admissibilité étaient prévues le jeudi 27 février 2014. Les convocations envoyées en date du 3 février 2014 décalent une première fois les épreuves au vendredi 28 février 2014. Le jeudi 27 février, l’ensemble des candidats est prévenu par téléphone du report exceptionnel des épreuves au jeudi 6 mars 2014 pour problèmes administratifs. Finalement, les épreuves ont bien lieu le jeudi 6 mars 2014 au sein des locaux du Lycée des Iles du Nord à Saint Martin.

Les résultats des épreuves d’admissibilité ont été publiés le jeudi 17 avril 2014, physiquement à l’IFSI antenne de Saint Martin et sur le site www.chu-guadeloupe.fr.

Le 13 Mai 2014, l’IFSI établi les convocations pour l’épreuve d’entretien qui s’est tenue le 26 et 28 Mai 2014 au sein des locaux de l’IFSI à Saint Martin.

Suite à cette dernière épreuve, les résultats sont communiqués le jeudi 19 juin 2014 (après un report de 15 jours avec la date prévue initialement) physiquement à l’IFSI de Saint Martin et sur le site www.chu-guadeloupe.fr.

Le jour même, l’IFSI demande aux 12 candidats reçus de bien vouloir confirmer, sous dizaine, par retour de courrier leur inscription en 1ère année d’études pour une rentrée au 1er septembre 2014 à l’antenne de Saint Martin.

La majorité des candidats reçus étant en reconversion professionnelle, ayant l’assurance de débuter la formation à Saint Martin, profite de ce délai pour entamer les démarches nécessaires auprès de leurs employeurs respectifs (démissions, rupture de contrat conventionnelle…), tandis que les candidats bacheliers reçus ont décliné d’autres écoles pour lesquelles ils étaient admissibles.

Le 29 juillet 2014, soit un mois avant la rentrée prévue officiellement, la Collectivité de Saint Martin convoque l’ensemble des candidats reçus à une réunion d’information concernant la formation d’infirmier dans les locaux de l’Hôtel de la Collectivité. Lors de cette réunion, la Collectivité de Saint Martin annonce aux candidats présents que la formation initialement prévue à Saint Martin n’aura pas lieu faute de budget.

Les propositions faites par les représentants de la Collectivité sont :

  • soit un report de la validité du concours pour une durée d’un an sans pouvoir assurer de manière certaine que la formation pourra se dérouler à Saint Martin en 2015 ;
  • soit seulement pour les 5 premiers reçus (sur 12 reçus officiellement) une place au sein de l’IFSI Guadeloupe (Pointe- à-Pitre ou Basse-Terre ?) avec une aide financière exceptionnelle versée par la Collectivité de Saint MARTIN d’un montant de 5 000.00€ par année d’étude (3 ans).

L’ensemble des candidats reçus est indigné par cette situation inacceptable et inadmissible.

Comment peut-on organiser un concours national de la fonction publique sans le budgétiser, le mener à son terme, jusqu’à la confirmation des inscriptions, et l’annuler à un mois de la rentrée officielle ?

Par cette décision, une majorité de candidats se retrouve dans une situation précaire tant professionnelle que financière et familiale.

Nous espérons, par la divulgation de ces informations, sensibiliser les pouvoirs publics pour qu’ils interviennent dans les meilleurs délais et imposent aux différents acteurs, à l’origine de la mise en place de ce concours national de la fonction publique, l’obligation de réaliser la formation telle quelle était prévue initialement, c'est-à-dire pour Septembre 2014 à l’IFSI de Saint Martin.

Collectif des admis de l'IFSI Saint Martin

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (3)

elhombredelamancha

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#3

la suite ...

en complément a cet article et pour solliciter l avis de personnes avisées ....

en rappel l ifsi de st martin est une structure microscopique formant une dizaine d élèves , quelque peu isolée de par son insularité et devant faire venir la plupart de ses intervenants de l extérieur . une seule promotion y a été formée jusqu ici .

la collectivité de st martin justifie donc cette non ouverture par l explosion du budget prévisionnel de l ifsi , passant d un montant global de 250 000 euros pour la promotion précédente a un montant de 700 000 .

le questionnement est simple ... dans une structure ou les seules charges (les locaux sont mis a disposition par la collectivité semble t il) sont salariales et liées à la prise en charge des intervenants , comment un budget peut il tripler de la sorte ?

Creol

Avatar de l'utilisateur

26 commentaires

#2

Made in guadeloupe

Encore une fois mon île se distingue par son incroyable capacité à détruire l'avenir de sa jeunesse.
Bravo les gars, avec vous le monde avancera à reculons !

dan65

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#1

magie du mois d'août

ben voilà, vacances, j'oublie tout, pas de commentaires... Soutien aux 12 candidats qui ont bossé pour en arriver là. Après l'amnésie de MST (suis ministre de la santé, môa ?), les crédits envolés, tout va bien dans notre petit monde... A quand la révolution ? Pas en août en tout cas.