ADMISSION EN IFSI

Le témoignage du concours ifsi de Barbara, jeune maman italienne

bonjour
je voulais faire part de mon expérience au sujet du concours d'entrée en Ifsi.
Je suis italienne et j'habite en France depuis 8 ans, j'ai 33 ans, j'ai un bébé de 9 mois et avant de tenter le concours j'étais agent de voyage. Il est vrai que peu de monde pouvait miser sur ma réussite d'autant plus que j'ai commencé à préparer le concours juste après la naissance de ma fille et que même si mon compagnon a été exemplaire car il a su me soutenir tout le temps, il n'est pas facile de se partager entre couches et tests psycho! J'ai pourtant beaucoup bossé le soir, quand tout le monde dormait aussi pour améliorer mon français et me donner toutes les chances en culture générale (en Italie j'ai  une maitrise de lettres) et puis j'ai fait appel à mes amis pour qu'ils m'aident à préparer l'oral. C'est l'oral qui m'a permis de rattraper les
lacunes de l'écrit et je peux dire que le mieux est de rester soi même, de montrer que l'on a envie de faire ce métier et pas un autre, que l'on s'est posé la question de l'organisation, du financement et du pourquoi cette école plutôt qu'une autre....bref, des questions très simples mais qu'il faut quand même travailler pour ne pas être pris au dépourvu. Le sujet était, à ma grande surprise, de commenter une photo d'un bébé attaché à son siège auto et avec une cigarette allumée dans la main...j'ai sourit et j'ai parlé de ce qui me tenait le plus à cœur: la valeur de l'éducation accompagnée par des gestes cohérents, je crois que cette approche leur a plu car c'était aussi du vécu. Puis j'ai décrit ce que pour moi représente le métier d'infirmier et je n'ai pas omis les contraintes et je crois qu'ils ont apprécié ma lucidité et la réflexion qui a entouré ce choix de reconversion professionnelle: c'est bien ce
qu'il demandent à une personne de 33 ans!! Et puis je pense qu'il est essentiel de connaitre les études que l'on veut entreprendre, leur difficulté, leur particularité.... en fait il ne suffit pas de leur dire que on veut être infirmier parce qu'on aime les gens.....bref j'ai eu 19 à l'oral avec des réponses bien
simples mais sincères.


Je viens de connaitre les résultats des deux concours que j'ai passés à Marseille et à la Croix Rouge: respectivement 5ème sur liste principale et 14ème sur liste principale, me voilà heureuse et aussi fière de moi! tous ceux et celles qui pensent que c'est un concours trop difficile et que on ne peut pas le préparer avec des contraites de famille, inguistiques, professionnelles ou autre....n'hésitez pas, donnez vous les moyens, croyez en vous, restez simples, reflechissez  à ce qui vous pousse vraiment dans cette voie et foncez...

Barbara

Retour au sommaire du dossier Témoignages concours

Publicité

Commentaires (1)

Hayley1987

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Weldone!

Merci de votre témoignage! Je suis dans (presque) la même situation... Je suis anglaise et avec mon copain on pensait faire notre premier enfant cet hiver, alors je serai (en théorie) enceinte en Mars quand je passerai le concours d'entrée en ifsi. J'espère que le fait d'être enceinte ne sera pas vu comme 'inconvénient' pour le jury. Ce n'est pas possible d'attendre encore 4 ans avant de faire notre premier bébé, alors c'est soit je passe le concours enceinte mais accouche avant la rentrée, soit pendant la formation, alors je pense qu'avant c'est mieux!

Je m'inquiète aussi beaucoup que mon accent pourrait être un désavantage, on l'entend quand je parle mais bon!! Je vais tenter le concours quand même et je vais faire de mon mieux! En tous cas une belle histoire très inspirante!