CONCOURS IFSI

Concours Quiz - 10 points à savoir sur la fin de vie et les soins palliatifs

Cet article fait partie du dossier :

Soins palliatifs

Soigner et accompagner des patients en fin de vie est une pratique complexe pour les soignants. Ceux-ci sont particulièrement sollicités aussi bien sur le plan technique que sur le plan humain. D’autre part, si l’état fixe le cadre légal, cela n’empêche pas les professionnels de santé de se poser de nombreuses questions éthiques. Si chaque cas est spécifique, il l’est d’autant plus qu’en la vie prend fin. Face à ce sujet épineux, combien de temps mettrez-vous à répondre à ce questionnaire ? Candidats aux concours infirmiers, à vous de jouer !

Concours Quiz : une rubrique pour parfaire votre culture générale à l’approche du concours infirmier

1. Dans l’article 1 de la loi du 9 juin 1999 qui officialise les soins palliatifs, ceux-ci sont définis comme « des soins actifs et continus qui visent à soulager la douleur physique des patients » sans parler de la souffrance psychologique.

2. La « démarche palliative » est un concept qui permet décrire la manière d’accompagner les personnes avec les principes et valeurs associés à ce type de soins.

3. La loi Claeys-Leonetti relative à la fin de vie n’a prévu aucune procédure particulière concernant la périnatalité.

4. Il existe un Centre National des  Soins Palliatifs et de la Fin de Vie (CNSPFV)

5. Les unités de soins palliatifs ou USP regroupent la majorité des équipes spécialisées dans le domaine.

6. Pour la plupart des Français, les « petits plaisirs » reste un des aspects les plus importants en matière de prise en charge de la fin de vie.

7. Les directives anticipées sont des dispositions permettant aux personnes d’exprimer leur volonté par rapport aux stratégies thérapeutiques en cas de maladie grave diagnostiquée.

8. 5 % des Français ont déjà rédigé leurs directives anticipées selon les derniers chiffres.

9. Si les Français n’écrivent pas leurs directives anticipées c’est parce qu’ils ignorent leur existence.

10. Ce sont surtout les seniors qui connaissent le mieux l’existence de ces directives et qui se sentent légitimes d’écrire ces directives anticipées.

Alors on en est où ?

  • 10 bonnes réponses - Bravo, vous êtes un expert sur le sujet !
  • Entre 5 et 9 bonnes réponses – C'est bien, vous connaissez l’essentiel, mais vous pouvez vous améliorer !
  • Entre 0 et 4 bonnes réponses – Aïe ! Il va falloir réviser encore en peu pour être fin prêt le jour J.

Il ne vous reste plus qu'à vous entraîner ! Bonne chance à tous !

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Soins palliatifs

Publicité

Commentaires (0)

aphp