CONCOURS IFSI

Devenir infirmier grâce à la solidarité des internautes

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Il n'est pas toujours évident de financer ses études en soins infirmiers, même lorsque l'on est agent titulaire de la fonction publique hospitalière. C'est pourquoi Yoan, aide-soignant a décidé de faire appel à la générosité des internautes afin de réaliser son projet : devenir infirmier. Une initiative qui n'a pas laissé indifférente la communauté d'Infirmiers.com...

Yoan souhaite récolter 60 000 euros pour financer ses études d'infirmier.

Aide-soignant depuis 2010, Yoan, âgé de 23 ans, souhaite désormais se tourner vers les soins infirmiers. Ce projet infirmier me tient très à coeur, explique-t-il sur la plateforme leetchi.com. Je souhaite faire ce métier depuis mon plus jeune âge. Je souhaitais travailler en tant qu'aide-soignant, car je voulais être très proche des patients. Ces années de travail ont renforcé mon envie de devenir infirmier. Yoan a donc obtenu son concours afin d'entamer sa formation, mais il y a un problème… Les associations et les financeurs ne peuvent rien pour moi car je fais partie de la fonction publique, seule à pouvoir me financer. J'ai obtenu un refus de leur part. Ils me conseillent d'essayer à nouveau l'année prochaine, avec le risque de me retrouver dans la même situation que cette année. Ou alors de m'auto financer, ce qui veut dire n'avoir aucun salaire. Ayant une épouse malade, qui ne peut pas travailler car elle est reconnue adulte handicapé. nous n'aurions plus de rentrée d'argent pendant la période de mes études, déplore Yoan. Une situation à laquelle a été confronté nombre de ses pairs, notamment Yohann Mauve, notre nurse-trotter, qui n'a pas réussi à obtenir le financement qu'il espérait par son hôpital. Dans mon esprit j’étais déjà sur les bancs de l’IFSI, raconte-t-il sur son blog. Il était pour moi hors de question de reporter ma rentrée. Pour les agents titulaires de la FPH, il existe un autre organisme que l’on appelle l’ANFH (Association Nationale pour la Formation du personnel Hospitalier). C’est un organisme paritaire qui se charge de financer des formations pour les agents qui travaillent à l’hôpital. […] La 1ère commission pour moi a eu lieu en juillet et mon dossier a été…refusé. La jeune femme que j’ai eu au téléphone ce jour-là m’annonce que je vais devoir reporter mon année. Elle m’explique avec un ton assez suffisant, qu’il est normal que mon dossier soit refusé « car il y a beaucoup de monde avant moi ». Elle m’informe adorablement que ce n’est pas la peine d’en préparer un autre pour la prochaine commission qui a lieu en septembre, car il sera aussi refusé. Bizarre, un organisme de financement pour les soignants qui ne finance pas....

Un appel aux dons pour financer ses études

Afin de financer ses études en soins infirmiers, notre premier Yoan a donc décidé d'ouvrir une cagnotte sur le site leetchi.com. L'objectif : récolter 60 000 euros afin de financer ses trois années d'études à l'IFSI Esquirol (9 000 euros) et de payer les factures, de se nourrir... pendant les trois années sans être mis à la rue. Une initiative osée qui lui permettrait de réaliser son rêve… mais décriée sur les réseaux sociaux. « Pour financer mes études, je bossais les WE et les vacances comme aide-soignante, raconte Isabelle. Il est aide-soignant, pourquoi ne pas avoir tenté un promotion professionnelle, ou sinon il se met au chômage et touchera presque son salaire tous les mois... Et faire des vacations... C'est bien la solidarité mais pour le coût je trouve que c'est légèrement culotté, estime Mirentxu. Eleonore temporise : Chercher une aide au financement par tous les moyens ne me choque pas, par contre pour les frais personnels c'est plus discutable c'est vrai. Beaucoup se trouvent un boulot pendant les études... D'autres estiment que Yoan a raison de tenter sa chance ainsi. Il n'a pas dit aux gens qu'ils devaient l'aider. Si tu veux, tu donnes, si tu ne veux pas, tu ne donnes pas. Il ne vole rien à personne, estime Hawa. De son côté, Frédérique, qui a soutenu financièrement le projet, applaudit cette initiative : Bravo pour ton courage, un bel exemple de détermination. IDEL depuis 33 ans, je te souhaite de réaliser ton rêve.

L'émergence des sites de financement participatif ouvre la porte à bien des projets, qui se réalisent ou pas en fonction des dons. Yoan n'est pas le premier à demander l'aide de ses pairs pour financer ses études. Marion, infirmière passionnée, fait elle aussi appel à la solidarité des internautes pour financer ses études en naturopathie. Un site web est d'ailleurs dédié au financement d'études et de projets étudiants.

Pour le moment, Yoan a récolté 1 651 €. Il lui reste encore une trentaine de jours pour réunir les 60 000 euros demandés, mais il a peut-être trouvé une autre solution pour financer ses études… Quant à Marion, sur un objectif de 9 633 euros à atteindre d'ici une cinquantaine de jours, elle en est pour le moment à 160 euros… Affaires à suivre !

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)