EMPLOI

Appel Médical forme des infirmières en arrêt d’activité pour un retour à l’emploi

Face à la pénurie de personnel soignant dans le Vaucluse, Appel Médical, leader français du recrutement des métiers de la santé, lance un programme de formation innovant. Baptisé « Passerelle », ce dispositif vise le retour à l’emploi d’une quinzaine d’infirmières et d’infirmiers en arrêt d’activité depuis au moins cinq ans. Il doit notamment permettre une reprise en confiance des participant(e)s par l’actualisation de leurs connaissances pour l’ensemble des services de soins. La formation aura lieu du 3 juin au 28 juin 2013 à Avignon et sera assurée sous la coresponsabilité pédagogique d’Appel Médical et de l’association TranSFaire1.

Communiqué de presse de l’Appel Médical

offres d'emploi recherche clavier en ligne« En tant qu’intermédiaire de l’emploi, Appel Médical a la responsabilité d’aider les établissements de santé à faire face à des difficultés de recrutement souvent chroniques. En France, plus de la moitié des recrutements d’infirmiers sont en effet jugés difficiles. C’est pourquoi nous organisons un programme de formation destiné à préparer le retour à l’emploi de personnels soignants infirmiers en arrêt d’activité. Nous apportons ainsi grâce au programme « Passerelle » une réponse innovante et concrète aux pénuries de compétence dont témoignent les établissements de santé du Vaucluse », déclare Christophe Bougeard, directeur général de l’Appel Médical.

Le Vaucluse recherche des infirmières et des infirmiers

D’après le baromètre Appel Médical des salaires de la santé2, le salaire moyen d’une infirmière3 en Provence Alpes-Côte d’Azur (PACA) était de 2.143 € bruts mensuel au premier semestre 2012, soit un niveau de rémunération presque identique à la moyenne nationale (2.153 €). Pourtant, il est plus difficile de recruter des infirmières dans le Vaucluse que dans le reste du pays. Selon la dernière enquête « Besoins en main d’oeuvre » (BMO) du Pôle emploi, réalisée en 2012, les employeurs du Vaucluse (hôpitaux, cliniques, maisons de retraite...) éprouvent ainsi des difficultés à conclure plus de trois recrutements d’infirmières sur quatre (76%) – alors que la moyenne nationale s’élève à 58,3%.

Tous métiers confondus, à l’échelle du département, le métier d’infirmière est d’ailleurs l’un de ceux pour lesquels la proportion de projets de recrutements considérés comme difficile est la plus élevée. Des raisons structurelles et conjoncturelles expliquent cette tension :

  • côté structurel, de nombreux départs à la retraite sont prévus dans les prochaines années. D’ici 2015 en France, plus de 100.000 infirmières de la fonction publique hospitalière, du privé ou du secteur associatif par exemple, partiront à la retraite. Or, chaque année, ce sont seulement 22.000 nouveaux diplômés qui arrivent sur le marché du travail – un nombre insuffisant pour pallier les départs ;
  • au plan conjoncturel, le département accueille sur son territoire de nombreux retraités qui, parce qu’ils sont plus âgés, nécessitent davantage de soins. Fort logiquement, la demande en personnel soignant est donc plus importante.

L’outil formation comme tremplin vers l’emploi

La formation proposée par Appel Médical concerne les infirmières en arrêt d’activité depuis au moins cinq ans. En effet, après plusieurs années d’interruption, une remise à niveau s’impose face à l’évolution permanente de l’organisation et de la prise en charge des soins hospitaliers. Ce dispositif doit aider les infirmières qui le souhaitent à rejoindre le marché du travail. Il s’appuie avant tout sur une reprise en confiance des participant(e)s par l’actualisation de leurs connaissances pour l’ensemble des services de soins à travers :

  • une compréhension de l’évolution de la profession infirmière en la restituant dans le contexte de santé actuel ;
  • une mise à niveau des actes techniques et des gestes pratiques ;
  • une actualisation des connaissances sur les pathologies et leur prise en charge

Les infirmières et infirmiers désireux de suivre la formation « Passerelle » seront sélectionnés par les consultant(e)s d’Appel Médical et de TranSFaire sur la base de leur motivation à engager un retour rapide à l’emploi. Pendant un mois, du 3 au 28 juin 2013, la formation alternera apports théoriques, mises en situation pratique, analyses de cas concrets et temps de stage, ceci dans une démarche de reprofessionnalisation.

Très axée sur la pratique professionnelle, la formation sera assurée par des professionnels de la santé, sous la coordination pédagogique du Dr Christian Huet, praticien hospitalier et médecin urgentiste à l’hôpital Necker à Paris. Elle permettra aux stagiaires de mettre à jour leurs compétences sur des domaines aussi variés que la prise en charge des infections nosocomiales, la conduite à tenir devant un arrêt cardiorespiratoire, la révision des gestes infirmiers comme par exemple la ventilation au masque... Afin d’évaluer les stagiaires, des exercices d’application auront lieu tout au long de la formation, sous forme de cas cliniques, de QCM ou des mises en situation pratique. A l’issue de la formation, une attestation de réussite sera délivrée à chaque stagiaire.

Les personnels infirmiers intéressés par la formation peuvent demander dès maintenant un dossier de candidature à l’adresse suivante :
Agence Appel Médical, 39 avenue Monclar, 84 000 Avignon. Téléphone : 04 90 82 30 83. Courriel : avignon@appel-medical.com ou sur www.appelmedical.com

A propos de l’Appel Médical

L'Appel Médical, filiale du Groupe Randstad France , est le n°1 du recrutement et du travail temporaire médical, paramédical et pharmaceutique en France depuis plus de 40 ans. Il intervient dans les secteurs hospitaliers, 3ème âge, handicap, petite enfance, métiers du médicament, santé au travail, hospitalisation et soins à domicile. Les 250 collaborateurs(trices) permanent(e)s de l'Appel Médical délèguent plus de 30.000 collaborateurs(trices) intérimaires par jour auprès de 7.900 clients à travers son réseau de 95 agences en France. En savoir plus : www.appelmedical.com

Notes

1. Créée en 1988 par des responsables hospitaliers, l’association TranSFaire est un organisme de formation spécialisé dans le secteur de la santé
2. Baromètre des salaires de la santé
3. 87% des infirmiers en France sont des femmes


Directrice de la communication externe
Groupe Randstad France

Retour au sommaire du dossier Intérim

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)