Soignants, trouvez votre futur poste

EMPLOI

Des contrats précaires pour les jeunes infirmiers en 2016

par .

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

Ces dernières années, les infirmiers, particulièrement les jeunes diplômés, ont rencontré des difficultés à s'insérer sur le marché du travail selon les enquêtes sur l'emploi infirmier menées par Infirmiers.com. En 2016, les résultats révèlent que la situation tend à s'améliorer, mais les jeunes IDE sont cependant peu nombreux à bénéficier d'un contrat à durée indéterminée (CDI). Explications.

Un taux d'infirmiers sans emploi en baisse

emploi 2016 infirmiers

8 % des infirmiers interrogés sont sans emploi.

Les résultats de l'enquête « L'emploi infirmier en 2016 » menée en ce début d'année par Infirmiers.com1 montrent que 8 % des infirmiers interrogés n'ont pas d'emploi, un chiffre en baisse par rapport à l'emploi des infirmiers en 2015 (12,41%). Par ailleurs, 27 % des personnes sondées ont connu une période de chômage au cours de ces trois dernières années.

L'année d'obtention du diplôme d'État infirmier semble ne pas avoir de réelle incidence sur l'emploi des infirmiers. En effet, le taux d'infirmiers sans emploi diplômés avant 2009 est de 8,89 %. Il s'élève à 6,93 % pour les infirmiers diplômés entre 2009 et 2012 et 7,90 % pour les IDE de la période 2013-2017.

Nos jeunes collègues sont en CDD sans visibilité sur une éventuelle stagiairisation… ni vers un CDI alors que des postes sont vacants !! Pire nous prenons maintenant des intérimaires pour pallier les postes vacants.... »

emploi infirmiers 2016

42,37 % des répondants recherchent un emploi depuis moins de trois mois.

Chez les infirmiers sans emploi, 42,37 % cherchent un poste depuis moins de trois mois, 27,24 % depuis trois à cinq mois et 23,20% depuis six à onze mois. Pour 7,18 % des IDE, leur recherche d'emploi dure depuis plus d'un an, voire plus encore.

Puéricultrice début janvier 2016, j'ai commencé par un CDD de 4 mois avec promesse de stagiarisation… À l'heure actuelle, pas de stagiarisation en vue mais un an de CDD comme ancienneté et de nouveau un contrat de six mois...

Moins d'emplois dans le Grand Est

emploi infirmiers 2016

La région Grand Est regroupe le plus grand nombre d'infirmiers sans emploi (13,58%). Les IDE semblent rencontrer moins de difficultés à trouver un emploi en Bourgogne-Franche-Comté et en Nouvelle-Aquitaine.

J'aurais aimé travailler en service de chirurgie, mais j'ai opté pour un poste en EHPAD pour la sécurité de l'emploi. J'ai signé mon CDI en début de contrat...

La précarité touche particulièrement les jeunes diplômés

Même si les infirmiers rencontrent moins de difficultés à trouver un emploi, beaucoup de contrats proposés contribuent à la précarisation des IDE, particulièrement lorsqu'ils sont jeunes diplômés.

emploi infirmiers 2016

53,06 % des infirmiers interrogés sont en CDI, et 41,84 % sont en CDD.

La recherche est difficile. Je voudrais revenir dans ma région d'origine mais sur onze CV envoyés, je n'ai eu aucune réponse positive. Soit on me dit qu'il n'y a pas de poste libre, soit le poste ne correspond pas à  un temps complet.

emploi infirmiers 2016

Les jeunes diplômés (entre 2013 et 2017) sont majoritairement en contrat à durée déterminée (CDD). Seuls 32,08 % sont employés en contrat à durée indéterminée (CDI) ou sont titulaires de la fonction publique. Les chiffres sont plus encourageants pour les IDE ayant obtenu leur diplôme il y a plus longtemps. Ainsi, 71,81 % des IDE diplômés entre 2009 et 2012 sont en CDI.

Les CDD sont les meilleures alternatives dans mon cas au vu des contraintes morales, physiques et organisationnelles que vivent mes collègues dans les services. En étant en CDD, j'échappe à cela et j'enrichis mes compétences en diversifiant mes lieux de contrat.

emploi infirmiers 2016

Soulignons également que de grandes disparités régionales existent.  Ainsi, 69,74 % des infirmiers exerçant en Bretagne sont en CDD. Les infirmiers franciliens sont plus chanceux puisque 73,20 % d'entre eux sont en CDI.

Je suis en CDD depuis presque 2 ans au sein du même hôpital. La direction dit qu'ils vont me garder mais elle me fait signer des contrats d'un mois ou deux maximum à chaque fois.

Reconversion et formation : des remèdes à la crise ?

En raison de la précarité de l'emploi et de conditions de travail qui correspondent de moins en moins à leurs valeurs, de nombreux infirmiers envisagent de se reconvertir. Ainsi, 24,33 % des répondants désirent changer de carrière.

Je remarque que dans les hôpitaux publics, le recours aux contrats à durée indéterminée est de plus en plus courant ce qui prive l'agent de la sécurité d'emploi et l'accès à certaines primes.

D'autres soignants souhaitent quant à eux se former dans les deux années à venir pour améliorer leur pratique et acquérir de nouvelles compétences. C'est le cas de 38,92 % des personnes interrogées. Sont notamment plébiscités les diplômes universitaires (DU) plaies et cicatrisation (23%), soins palliatifs (10%), infirmier de santé au travail (6%) et plusieurs masters (12,65%). Par ailleurs, 20,34 % des infirmiers sondés envisagent de se spécialiser dans les années à venir pour devenir cadre de santé (38,15%), infirmier anesthésiste  (38,15 %), infirmier puériculteur (15,26%) ou infirmier de bloc opératoire (8,43%).

La spécialisation en anesthésie me permet de ne pas avoir de problème en matière de recherche d'emploi.

Profil des répondants

emploi infirmiers 2016

Plus de 50 % des personnes interrogées travaillent au sein d'un établissement de santé public, à moins de 20 km de leur domicile.

Comme en attestent les résultats de l'enquête ainsi que les commentaires des personnes interrogées, le marché de l'emploi des infirmiers en 2016 semble se stabiliser. Toutefois, il est difficile pour les jeunes diplômés de trouver un emploi stable. Confrontés à des CDD à répétition ou à des missions d'intérim, les infirmiers sont plutôt pessimistes quant à leur avenir, et les conditions de travail de plus en plus délétères ne rassurent guère. D'autant que les récentes mobilisations demeurent sans réponses concrètes... Mais heureusement, le tableau n'est pas si noir car bien souvent, quelques années de pratique suffisent pour décrocher un CDI ou être titularisé dans la fonction publique. Les jeunes IDE doivent donc faire preuve de patience et de beaucoup de persévérance lors de leurs premières années d'exercice. Reste à savoir s'ils y sont bien préparés...

Voir l'infographie "L'emploi infirmier en 2016"

Note

  1. L'enquête « L'emploi infirmier en 2016 » a été menée en ligne par Infirmiers.com auprès de 1 150 personnes interrogées entre le 27 janvier 2017 et le 21 février 2017.
Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)