EMPLOI

« Les gens repartent avec le sourire ! »

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

Ancienne infirmière libérale, Isabelle Fournier a choisi de se reconvertir dans un métier où elle continuer à prendre soin d'autrui. Depuis avril 2015, elle est coach en rééquilibrage alimentaire à son compte au sein du réseau dietplus. Un an après l'ouverture de son centre dans la ville de Laon (Aisne), elle revient sur ce changement de cap professionnel.

Cet article est une publi-information de dietplus.

Pourquoi avoir quitté le métier d'infirmière ?

Isabelle Fournier dietplus

« Il faut être à l'écoute des gens, savoir entendre ce qu'ils ont à dire. Il faut être dans l'empathie, sans excès toutefois, et trouver les bons mots au bon moment », nous explique Isabelle Fournier.

J'ai été infirmière libérale pendant 27 ans et, à la fin, je ne supportais plus de voir des gens souffrir et, pour certains, mourir de leur maladie.  Je rentrais chez moi le soir avec tout ça, sans arriver à faire la part des choses. J'étais trop investie. Un matin, je me suis levée, et j'ai dit à mon mari : "J'arrête".

Et pourquoi avoir choisi dietplus pour votre réorientation ?

Avec dietplus, je retrouve le côté relationnel, le côté humain, l'aide envers autrui, mais je n'ai plus affaire à des malades. Certes, il s'agit de personnes chez qui le surpoids entraîne une forme de souffrance, mais, en général, ils repartent de chez moi avec le sourire ! Depuis l'ouverture de mon centre, j'ai fait de très belles rencontres, comme j'ai pu en faire en tant qu'infirmière libérale, sauf que maintenant je côtoie des gens complètement différents les uns des autres. Il y a des ados de 16 ans, des jeunes de 30 ans qui ont l'âge de mes enfants, des gens de 50-55 ans, ma génération, et aussi des personnes plus âgées. Ce n'est que du bonheur !

Quelles sont les qualités nécessaires à un coach en rééquilibrage alimentaire dietplus ?

Il faut être à l'écoute des gens, savoir entendre ce qu'ils ont à dire. Il faut être dans l'empathie, sans excès toutefois, et trouver les bons mots au bon moment. Le côté relationnel est très important. Il faut que le feeling passe : si la personne que j'ai en face de moi ne se sent pas en sécurité, ça ne peut pas fonctionner. Pour tout cela, mon expérience d'infirmière est une aide. Travailler dans un centre dietplus, je pense que c'est plus facile pour une infirmière, qui a toujours été au contact des gens, que pour quelqu'un qui a toujours travaillé derrière un bureau. Ceci dit, tout le monde peut réussir dans cette activité, car c'est surtout la motivation qui compte.

Quels rapports entretenez-vous avec vos clients ?

D'excellents rapports ! Il arrive même qu'on devienne assez proches. Avec certaines clientes, après trois ou quatre rendez-vous, on se fait la bise, on s'appelle par nos prénoms, parfois même on se tutoie... ça vient tout naturellement !

dietplus en pratique

logo dietplusCréé en 2010 et ouvert à la franchise en 2011, le concept dietplus, basé sur le coaching en rééquilibrage alimentaire, répond à un problème de santé publique de plus en plus préoccupant, qui concerne un Français sur deux : le surpoids. En 2015, 20 000 personnes ont perdu du poids grâce à dietplus. Le protocole, simple à assimiler et à appliquer, s'appuie sur trois piliers : un bilan nutritionnel personnalisé ; un suivi hebdomadaire ; la préconisation de compléments alimentaires exclusifs, 100 % naturels et produits en France. Toute personne dynamique et motivée peut devenir coach en rééquilibrage alimentaire dietplus. L'enseigne dispense à ses franchisés une formation spécifique et met à leur disposition de nombreux supports pédagogiques et pratiques. Pour ouvrir un centre dietplus, un investissement total de 50 000 à 70 000 € HT est à prévoir, dont 10 000 € d'apport personnel. Pour le plus grand nombre de franchisés, un retour rapide sur investissement est constaté.

Pour davantage d'informations, n'hésitez pas à contacter la franchise dietplus :

Lire aussi deux autre portraits d'infirmières qui ont choisi de continuer leur vie professionnelle avec dietplus :

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

envie de changer de poste

Publicité