EMPLOI

Infirmière, elle devient coach en rééquilibrage alimentaire

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

dietplus est un réseau de franchise spécialisé dans le rééquilibrage alimentaire. Plusieurs infirmières se sont réorientées sous la bannière de cette enseigne dynamique comptant plus de 100 centres en France. A la tête de leur propre entreprise, elles continuent ainsi à travailler pour le bien-être d'autrui. Pascale Colin, responsable du centre dietplus de Colmar depuis 2013, est l'une d'entre elles. Elle témoigne de sa satisfaction pour cette activité qui requiert attention et écoute, des valeurs sûres puisées dans son expérience d'infirmière.

Cet article est un publi-rédactionnel de dietplus

Pascale Colin diététicienne

Pascale Colin, franchisée dietplus : "j'adore ce que je fais !"

Comment êtes-vous devenue coach en rééquilibrage alimentaire dietplus ?

Pascale Colin - Infirmière en milieu hospitalier, j'ai choisi de quitter ce métier car je ne m'y retrouvais plus au niveau émotionnel. J'estimais qu'on ne prenait plus en charge l'être humain dans sa globalité, et qu'il était trop question de coûts, de rendement... Comme je travaillais en diabéto-endocrinologie, la nutrition m'était déjà très familière puisque le rééquilibrage alimentaire est le premier traitement du diabète de type 2. Cela m'a donné l'idée de cette réorientation professionnelle.

Etes-vous satisfaite de votre choix ?

Pascale Colin - Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans un cadre professionnel ! J'ai gagné en qualité de vie, ce qui était un des buts de ma réorientation. Avant, je travaillais de nombreux week-ends et jours fériés : ce n'est plus le cas aujourd'hui. Sinon, j'ai des journées bien remplies, mais comme j'adore ce que je fais, je ne vois pas le temps passer ! Et pour ce qui est de mes revenus, la satisfaction est également au rendez-vous…

Votre passé d'infirmière contribue-t-il à votre réussite ?

Pascale Colin - Ayant conservé des liens avec mon milieu soignant d'origine, je travaille beaucoup en relation avec des médecins, des chirurgiens, des orthopédistes, des gynécologues, des endocrinologues : ils m'adressent leurs patients qui souhaitent perdre du poids, ou qui en ont tout simplement besoin pour des raisons médicales.

Et pour ce qui est du suivi des clients ? Existe-t-il des points communs entre votre ancien métier et le nouveau ?

Pascale Colin - La première qualité commune qu'il faut posséder, c'est la capacité d'écoute. Quand je m'occupe d'un client, cette capacité me donne tous les éléments nécessaires à la mise en oeuvre de son rééquilibrage alimentaire. En second lieu, je citerais l'empathie. Les personnes que je suis amenée à suivre ont souvent déjà fait plusieurs régimes mais ont échoué à perdre du poids de façon durable. Ils doivent trouver en face d'eux quelqu'un qui les comprend, jusque dans leurs inquiétudes. Pour tout ça, je puise ma force dans ma formation d'infirmière.

Un dernier mot ?

Pascale Colin - Changer de perspectives professionnelles, devenir « chef d'entreprise » ne s'improvise pas. J'ai été particulièrement bien accueillie et formée, retrouvant l'impact positif d'une équipe toujours disponible pour répondre à mes questions. dietplus est plus qu'une franchise, c'est une grande famille et je suis ravie d'en faire partie !

dietplus en pratique

dietplusCréé en 2010 et ouvert à la franchise en 2011, le concept dietplus, basé sur le coaching en rééquilibrage alimentaire, répond à un problème de santé publique de plus en plus préoccupant, qui concerne un Français sur deux : le surpoids. En 2015, 20 000 personnes ont perdu du poids grâce à dietplus. Le protocole, simple à assimiler et à appliquer, s'appuie sur trois piliers : un bilan nutritionnel personnalisé ; un suivi hebdomadaire ; la préconisation de compléments alimentaires exclusifs, 100 % naturels et produits en France. Toute personne dynamique et motivée peut devenir coach en rééquilibrage alimentaire dietplus. L'enseigne dispense à ses franchisés une formation spécifique et met à leur disposition de nombreux supports pédagogiques et pratiques. Pour ouvrir un centre dietplus, un investissement total de 50 000 à 70 000 € HT est à prévoir, dont 20 000 € d'apport personnel. Pour le plus grand nombre de franchisés, un retour rapide sur investissement est constaté.

Pour davantage d'informations, n'hésitez pas à contacter la franchise dietplus : par mail à contact@dietplus.fr par téléphone au 03 87 84 41 60. dietplus sera présent aux 3es Journées nationales des infirmiers libéraux, les 31 mars et 1er avril 2016.

Creative Commons License

http://www.dietplusfr.com

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi