Soignants, trouvez votre futur poste

EMPLOI

Le Centre des Côtes, au service des enfants malades

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

Le Centre Pédiatrique des Côtes est un établissement SSR (soins de suite et de réadaptation) et MCO (médecine, chirurgie, obstétrique) qui prend en charge les enfants de 0 à 18 ans.

Cet article est un publirédactionnel publié en collaboration avec le Centre hospitalier pédiatrique des Côtes.

Dans un parc boisé de 5 hectares, situé sur la commune des Loges-en-Josas (Yvelines), à 6 kms de Versailles, le Centre des Côtes accueille, pour des séjours et des traitements, des enfants atteints, pour la plupart, de maladies chroniques ou de pathologies lourdes.

Le Centre des Côtes est notamment spécialisé en cardiologie pédiatrique. Grâce à son plateau technique complet, le service de consultation permet de réaliser des bilans cardiologiques très pointus.

Le Centre accueille également, par le biais du Mécénat Chirurgie Cardiaque et de la Chaîne de l’espoir, des enfants pour des surveillances post-opératoires, dont la prise en charge au domicile familial est trop lourde. Les 90 employés du Centre des Côtes assurent un suivi médical chaleureux au sein des unités des nourrissons et des grands enfants.

Le personnel est formé aux soins des enfants trachéotomisés et enseigne aux familles les gestes vitaux que nécessitent ces petits patients afin d'en faciliter la réinsertion au domicile.

Mais au delà de l'aspect médical, Martine Fournier, infirmière chef de l’Unité des grands enfants, précise que « pour l’ensemble des enfants, le service est plus un lieu de vie qu’un secteur d’hospitalisation. Nos infirmières font de leur mieux pour apporter un certain réconfort aux enfants ».

Le Centre organise notamment de nombreuses activités pédagogiques et des sorties en plein air.

Creative Commons License
Infirmière chef Unité des Grands Enfants
Centre médical Centre des Côtes
cadre.santeuge@centredescotes.com


Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)