EMPLOI

Que faire lorsque l'on ne souhaite plus être infirmier ?

par .

Cet article fait partie du dossier :

Conseils emploi

Le métier d'infirmier est éprouvant, physiquement mais aussi mentalement. Après quelques années d'exercice, voire parfois moins, certains IDE souhaitent se reconvertir. Sur le forum d'Infirmiers.com, IDEvivi, qui s'interroge sur sa carrière, fait part de ses doutes auprès des internautes. Ces derniers lui donnent quelques conseils avisés…

Que faire lorsque l'on ne souhaite plus exercer en tant qu'infirmier ? Il n'est pas évident de se remettre en question au cours de sa carrière et d'envisager une reconversion professionnelle, d'autant que l'on ne choisit pas la profession infirmière par hasard. Sur le forum d'Infirmiers.com, IDEvivi s'interroge :

Bonjour à tous,

On sait tous que notre métier est vraiment éprouvant à la fois physiquement mais surtout moralement. Je pensais que ma mutation dans un autre établissement et un autre service calmerait ce sentiment, mais c'est toujours le cas. Je ne me sens pas bien dans mon métier. Comme la sensation de m'être trompée de voie.

Le soin m'est anxiogène, j'ai peur de faire des erreurs, mais au delà de ça, je n'aime pas ce que je fais, alors que je pense qu'on doit avant tout aimer ce métier pour le faire.

J'ai pensé à me spécialiser comme puéricultrice en crèche, IDE scolaire ou encore cadre de santé, mais mon compagnon doute que ce changement, je sois un jour à l'aise dans mon métier.

J'ai pensé à une reconversion, mais les démarches pour obtenir un financement m'ont l'air très compliquée. Je cherche des témoignages de personnel soignant ayant entamé les démarches ou même ayant fini leur reconversion.

Merci beaucoup.

Bonne journée.

questionnements interrogations

Quelles questions doit-on se poser lorsque l'on souhaite se reconvertir ?

mimicra, qui a elle-même effectué une reconversion professionnelle, invite IDEvivi à s'interroger sur sa situation : Es-tu en CDI, CDD, intérim ? De là, tu pourras y voir plus clair en matière de financement. Sais-tu vers quel type de métier du voudrais te diriger ? Ou au contraire, que tu ne veux pas. Tu pourras éventuellement (moi je te le recommande) t'aider grâce à un bilan de compétences. Si la profession t'est actuellement pénible, je ne te conseille pas de faire des « variantes ». Tu y seras bien un court temps, mais tu restes malgré tout dans le même milieu. Il te faut également trouver, si besoin, la formation pour le changement de métier.

De son côté, Creol, ancien infirmier, souligne que le premier problème reste toujours de savoir vers quoi s'orienter. J'évoque sans honte l'artisanat car c'est un secteur qui recrute beaucoup et forme à tout âge. Le deuxième reste celui de la prise en charge de cette formation. Deux ans, trois ans ou plus sans salaire, c'est difficile, surtout quand on l'a déjà fait avant pour l'Ifsi et qu'il faudrait racheter ces années pour la retraite. Il existe différents dispositifs mais parfois il n'y a rien… Le troisième reste celui des débouchés, et parfois c'est la douche froide. Globalement, en matière de salaire, on trouve assez vite quelque chose de similaire au salaire d'un aide-soignant. Un peu plus difficilement le même salaire qu'une infirmière sans les contraintes (matin/soir/week-end).

En résumé, la reconversion professionnelle passe par plusieurs étapes :

  • réaliser un bilan personnel ;
  • définir son projet et l'objectif à atteindre (reconversion totale, choix d'un autre secteur d'exercice ou d'une autre spécialité, création d'entreprise...) ;
  • élaborer un plan d'action (quel parcours de formation, quels financements, quels débouchés...) ;
  • anticiper et établir un rétro-planning ;
  • s'approprier et être capable de communiquer sur son nouveau choix professionnel.

Avant de se lancer, il est donc nécessaire de bien peaufiner son projet. Certains choisissent d'exercer dans d'autres secteurs d'exercice (IDE scolaire ou du travail par exemple). D'autres font un tout autre choix professionnel : informatique, ressources humaines, comptabilité, éducation spécialisée… Les possibilités sont nombreuses mais il n'est pas toujours aisé de quitter ce que l'on connaît mais aussi de trouver quoi faire et avec quels financements…

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Conseils emploi

envie de changer de poste

Publicité

Commentaires (0)