COURS IFSI

Cours - Gynécologie - Accouchement

Définitions

L’accouchement est l’ensemble des phénomènes qui ont pour conséquence la sortie du fœtus et de ses annexes hors des voies génitales maternelles, à partir du moment où la femme a atteint le terme théorique de 6 mois de grossesse [soit 28 semaines d’aménorrhée (SA)] (1). Les progrès de la médecine font que la réanimation néonatale peut parfois prendre en charge des enfants prématurés avant 28 SA. Sur un plan législatif, la déclaration de naissance d’un enfant est obligatoire à partir de 22 SA. L’accouchement qui se produit entre le début de la 38e SA et la fin de la 42e SA est dit à terme. On parle d’accouchement prématuré s’il a lieu avant 37 SA et d’accouchement post-terme s’il a lieu après 42 SA.

Parturiente : femme sur le point d’accoucher.

L’accouchement est spontané lorsqu’il se déclenche de lui-même, il est provoqué s’il est induit par une intervention extérieure : on parle alors de déclenchement.

Un accouchement est eutocique si son déroulement physiologique est normal. Dans le cas contraire, s’il intervient une difficulté, l’accouchement devient dystocique.

Prise en charge de la parturiente à son arrivée à la maternité

Examen général

Consulter le dossier obstétrical. Prendre les constantes : pouls, TA, température : si TA > 14/9 rechercher de signes fonctionnels d’HTA gravidique tels que céphalées, acouphènes, phosphènes, oedèmes, barre épigastrique. Faire une bandelette urinaire pour rechercher une protéinurie : si positive, rechercher des signes fonctionnels de troubles mictionnels et/ou d’HTA. Examen obstétricalLe toucher vaginal (TV) permet de déterminer :la hauteur de la présentation : sommet, siège...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

jjland83

Avatar de l'utilisateur

262 commentaires

#3

Rôle infirmier ?

Le décret fixant les actes professionnels infirmiers est bien contraignant... mais aussi sécurisant. Vous ne trouverez nulle part mention du monitoring foetal, il faudra un peu de rôle propre R4311-5 (Recueil des observations de toute nature susceptibles de concourir à la connaissance de l'état de santé de la personne et appréciation des principaux paramètres servant à sa surveillance ou Surveillance des fonctions vitales et maintien de ces fonctions par des moyens non invasifs et n'impliquant pas le recours à des médicaments), un peu de rôle prescrit R43-11-7 (Enregistrements simples d'électrocardiogrammes), un peu de rôle participatif au rôle médical R4311-10 (Enregistrements plus complexes d'électrocardiogrammes). Mais en clair ce n'est pas du rôle infirmier tout court. Pour faire encore plus simple le monitoring foetal est un acte réservé à la sage-femme, qui pose le matériel et surtout en fait une interprétation professionnelle, c'est un acte complet réalisé par la sage-femme, il est d'ailleurs côté complet ainsi pour l'assurance maladie.

750GSXR

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

la pose d'un monitoring foetale relève t'il du rôle propre de l'infirmière?

Je suis étudiante infirmière en début de 3ème année et je me demandé si la pose d'un monitoring foetale relevé du rôle propre de l'infirmière?
je sais qu'on ne peut pas l'interpréter (logique) mais peut-on le poser?