COURS IFSI

Cours Ifsi - L' alimentation du tout petit

Il ne faut pas vivre pour manger, mais manger pour assurer quantitativement et qualitativement ses besoins nutritionnels. Le fœtus n’a pas de difficulté pour assurer ce besoin, cependant c’est sa mère qui s’en occupe. Le nouveau-né découvre qu’il va devoir se prendre en charge dès que le cordon ombilical est coupé. Une fameuse aventure commence alors avec ses satisfactions, mais aussi ses déboires.

Pendant la vie utérine

Les apports diététiques de la naissance à 1 anLe fœtus n’a pas à ingérer, digérer, absorber, d’aliments. Il est alimenté par l’intermédiaire de la circulation placentaire. Le placenta transmet en effet tous les nutriments indispensables contenus dans le sang maternel, ceux-ci passent directement dans la circulation fœtale sous une forme immédiatement utilisable. Les déchets retournent dans la circulation maternelle, le fœtus n’a donc pas besoin de système excrétoire. De la même façon l’appareil digestif et les fonctions rénales se développent progressivement avant la naissance, en prévision du jour où ils seront indispensables.

A la fin de la grossesse, le fœtus fait des mouvements de déglutition et absorbe du liquide amniotique dont les éléments nutritifs sont à leur tour absorbés par la muqueuse intestinale, alors que les éléments cellulaires en suspension restent dans la lumière digestive avec le mucus secrété par les glandes. Tous ces éléments constituent le méconium qui, dans des conditions normales, reste dans l’ampoule rectale du fœtus et ce jusqu’après la naissance. Le fœtus sécrète et excrète de l’urine qui passe dans le liquide amniotique. La maturation de la motricité digestive progresse durant le 3ème trimestre de la grossesse, et se prolonge bien au-delà d’une naissance à terme. Elle dépend de la structure musculaire lisse de la paroi et de son système de commande qui comporte plusieurs niveaux de régulation nerveuse et un contrôle hormonal.

Déglutition et succionLa déglutition fœtale débute à la 11ème semaine de grossesse, chaque jour le fœtus déglutit ainsi entre 200 et 760 ml de liquide amniotique. Quant à la succion il en existe de différentes types :à la naissance, les possibilités de succion nutritives dépendent de l’âge gestationnel, il faut donc en tenir compte dans les modes d’alimentation du nouveau-né prématuré selon la prescription médicale ; jusqu'à la 32ème semaine...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)