COURS IFSI

Cours - L'incontinence urinaire par urgenturie : un besoin impérieux d’uriner

Fréquente, encore taboue, l'urgenturie ne doit pas être considérée comme un symptôme banal, tant en raison de son retentissement sur la qualité de vie de ceux qui en souffrent que du fait qu’elle peut être le signe d’une pathologie sous-jacente potentiellement grave. Cette forme d'incontinence urinaire peut être traitée efficacement d'autant que les moyens thérapeutiques disponibles sont désormais de plus en plus variés. Chez l'homme, l'avis d'un urologue est nécessaire avant de l'attribuer communément à une hyperplasie bénigne de la prostate.

Grenouille fontaine eau qui coule

L’incontinence urinaire par urgenturie se rencontre à tout âge - même si sa prévalence comme celle des autres types d’incontinence augmente avec l'âge - et dans les deux sexes.

Néologisme anglo-saxon, l'urgenturie désigne une envie impérieuse et brusque d'uriner difficilement contrôlable et aboutissant le plus souvent à une perte d'urine. Elle se distingue de l'incontinence d'effort dans laquelle la perte d'urine n'est pas précédée par le besoin urgent d'uriner mais, comme son nom l'indique, consécutive à un effort même modeste (toux, éternuement, activité physique d'une manière générale). Reste que ces deux types d'incontinence peuvent coexister chez le même patient, en proportion variable (c’est le cas chez 30 à 40 % des femmes) ; on parle alors d'incontinence mixte.

Quelques généralités

L’incontinence urinaire par urgenturie se rencontre à tout âge - même si sa prévalence comme celle des autres types d’incontinence augmente avec l'âge - et dans les deux sexes. Elle peut exister seule, mais elle est le plus souvent associée à d’autres symptômes : mictions fréquentes (pollakiurie) et/ou nocturnes (nycturie : distincte de l’énurésie qui survient pendant le sommeil). Elle est le symptôme central du syndrome d’hyperactivité vésicale, conséquence...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)