COURS IFSI

Cours - L' arret cardio respiratoire (ACR)

Ce document est un support pédagogique et non un protocole. Il ne doit en aucun cas venir se substituer aux protocoles des services dans lesquels vous êtes amenés à exercer. Il a pour but de vous aider lors de la prise en charge de l’arrêt cardio-respiratoire.

I. Définition

L’arrêt cardio-respiratoire (ACR) est une Urgence Vitale. C’est une interruption brutale de la circulation sanguine dans le corps. Il s’accompagne d’un arrêt ventilatoire d’une perte de connaissance et aboutit au décès du patient. La mise en place d’une réanimation précoce peut, parfois, permettre d’éviter le décès.

Attention, un ACR n’est pas systématiquement un arrêt cardiaque suivi d’un arrêt respiratoire, il peut aussi être un arrêt respiratoire suivi d’un un arrêt cardiaque !

II. EpidémiologieLa Fédération Française de Cardiologie dénombre :Environ 180 000 décès/an en France d’origine cardiovasculaire. Environ 120 000 infarctus du myocarde (IDM) 130 000 AVC Devant une Fibrillation Ventriculaire (FV) (conséquences possible de l’IDM), la mise en place d’une défibrillation précoce permet d’obtenir un taux de survie de 90% qui diminue de 10% toutes les minutes.III. EtiologieLes causes de l’ACR sont multiples :Cardiovasculaires (trouble du rythme, trouble de la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (4)

Hodrey

Avatar de l'utilisateur

41 commentaires

#4

Bonjour

justement, l'actualisation des cours du site est en projet. Bien évidemment cela va prendre du temps au vu de la quantité disponible... Je vous invite d'ailleurs (si vous le souhaitez) à nous envoyer une mise à jour, si vous en disposez d'une ?
Merci de votre intérêt et bonne journée à vous !

pikarry

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

+1

Tout à fait d'accord avec Vincent54 ! Une actualisation est nécessaire.

Jurassik

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#2

erreur ?

Je suis étonné de voir la pose de cathé court comme relevant du rôle propre et donc délégable... O_o d'autant plus dans un contexte d'urgence ou le geste doit être maîtrisé...

La pose de cathé relève de l'article Article R. 4311-7 (rôle sur prescription ). Sa pose doit être bien évidement anticipée si le médecin n'est pas présent, mais doit bénéficier d'une prescription a posteriori.
« L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d'une prescription médicale qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d'un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin »

VoluVince

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#1

Très bien mais...

Bonjour

Excellent cours mais peut être pourriez vous le mettre en conformité avec les dernières recommandations de l'ERC (2010)?

Je me doute que la pratique en milieu hospitalier implique d'autres réflexes mais à ce jour :
On ne parle plus d'ACR mais d'AC
La recherche de gasp devient un élément essentiel.
On ne démarre plus une RCP par des insufflations mais bien par un MCE même en cas d'arrêt ventilatoire avéré (excepté chez les moins de 8ans)
L'enfoncement de la cage thoracique, le rythme du massage et la position des mains ont changé

Enfin bref, je pense qu'avec la réforme d'autres cours ont nécessité une refonte mais si vous avez le temps...
Encore merci pour votre travail très utile pour les étudiants.

Cordialement

Vincent