COURS IFSI

Cours - « Pauvreté » : son étymologie, sa signification

Ce mois, Christine Paillard, ingénieur pédagogique, révèle l'histoire des mots associés à la « pauvreté » et à la « précarité ».

Chaque mois, Christine Paillard, ingénieur pédagogique, propose d'analyser un mot, son étymologie et démontre son importance dans le domaine du soin ; un mot figurant dans son Dictionnaire des concepts en soins infirmiers – Vocabulaire professionnel de la relation soignant-soigné1.

Pauvreté homme désespéréD’après Catherine Rollot, en France, 3,6 millions de personnes sont privées de domicile personnel, soit elles vivent dans des conditions très difficiles (privation de confort ou surpeuplement), soit elles sont en situation d’occupation précaire (Hôtel, caravanes…). Le nombre de “sans-abris” a ainsi augmenté de 50 % depuis 2011 pour atteindre le chiffre de 141 500 personnes, dont 30 000 enfants début 2012. Derrière ces chiffres, il y a des réalités économiques, sociales, culturelles, juridiques. Il existe depuis toujours un public marginalisé, vulnérable, incontournable. Les mots que nous employons orientent nos diverses représentations vers une population au visage multiple réuni sous le terme générique de Sans Domicile Fixe (SDF), dans un contexte de pauvreté et de précarité. Xavier Emmanuelli distingue ici plusieurs types de représentations:

  • du corps :  si celle-ci est atteinte, une personne sans abri risque de développer une indifférence pour son corps, laquelle entraîne la survenu de lésions somatiques importantes ;
  • du temps :  qui, s’avérant altéré, ne favorise pas le processus de réinsertion ;
  • de l’espace : où l’individu est engagé dans un processus de survie où seul compte son territoire (le lieu où il dort et se repose) ;
  • de l’autre : qui conduit les personnes sans abri à vivre une situation de solitude permanente, à perdre toute ritualisation des relations humaines.

Vous avez dit clochard ?L’histoire des mots révèle la créativité des synonymes dans les expressions françaises censées définir l’ensemble des SDF : pouilleux, chemineau (qui fait les chemins), vagabond,  gueux, Va -nu- pieds, sans logis, clodo, clopinard, déguenillé, misérable, pauvre, nécessiteux, sans-abri, indigent, quémandeur, pochard, sans-le-sou,  nomade, trimardeur, truand,  mendiant, bohémien, manouche, marginal, galfretier, flemmard, assisté, fou...  Le...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

Claudec

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Humanisme et pauvreté sans idéologie.

Pour appréhender avec réalisme ce qu'est la pauvreté et son évolution, questionnez votre navigateur avec "Abominable pyramide sociale".