COURS IFSI

Cours - Pharmacologie - Les curares

Utilisés depuis des siècles par les amérindiens et découverts à la fin du 16ème, les curares sont aujourd'hui fréquemment utilisés dans les services de chirurgie ou de réanimation. Il est utile pour l'infirmier d'en connaître le mode de fonctionnement, les effets, les bénéfices et les dangers.

infirmier anesthésie

Il est utile pour l'infirmier de connaître le mode de fonctionnement, les effets, les bénéfices et les dangers des curares.

Ne seront pas abordés dans ce cours, les posologies, indications et caractéristiques complètes de chaque molécule. Pour ce faire, le lecteur se reportera à la lecture des ouvrages de référence en la matière (Vidal® par exemple, ou MAPAR).

Pour comprendre le mode de fonctionnement d'un curare, il faut tout d'abord s'intéresser à son site d'action : la jonction neuro-musculaire.

Physiologie de la jonction neuro-musculaireLa jonction neuro-musculaire est une structure anatomo-physiologique spécialisée qui permet la transformation d'une stimulation nerveuse (influx électrique) en une activité mécanique (contraction musculaire) par l'intermédiaire d'un neurotransmetteur. Ce neurotransmetteur, c'est l'acéthylcholine (Ach).Les nerfs moteurs fabriquent et stockent l'acétylcholine dans des vésicules. A l'arrivée de l'influx nerveux, ces vésicules déversent l'ACh dans l'espace...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)