COURS IFSI

Cours - Pharmacologie - Les catécholamines

Les catécholamines sont des substances sympathomimétiques, c'est-à-dire qu'elles sont capables d'entraîner une réponse semblable à celle observée lors de l'activation du système sympathique.

dopamine catecholamine

Tout savoir sur les catécholamines : structures et rôles

Rappelons qu'il existe deux systèmes qui innervent, entre autre le coeur et les vaisseaux : le système sympathique et le système para-sympathique. L'ensemble formant le système nerveux autonome.

Leur action est soi :

directe : ils stimulent des récepteurs membranaires ; indirecte: Ils favorisent la sécrétion de médiateurs physiologiques. Aspects fondamentauxLes récepteursCe sont des structures protéiques présentes sur certaines cellules -pour ce qui nous intéresse- les cellules cardiaques ou certaines cellules des vaisseaux sanguins- qui reconnaissent spécifiquement une molécule messagère(pour nous ici les catécholamines ou certaines protéines sécrétées par l'intermédiaire de ces...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

PetePrick

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#3

Pas si certain

Je retombe par hasard sur cet article, toujours d'aussi bonne qualité.

Et effectivement je m'étais trompé lors de mon précédent commentaire, ce sont bien les récepteurs bêta 2, autant pour moi.

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

61 commentaires

#2

Certain ?

Bonjour, et merci pour votre commentaire,

Etes vous certain pour les récepteurs Alpha 2 ? Car je ne retrouve cette propriété nulle part. Si vous avez les références.

Ne serais-ce pas une confusion avec les bêta 2 qui correspondent parfaitement à cette définition (si ce n'est que leur stimulation entraîne une bronchodilatation).

N'hésitez pas à faire part de vos remarques directement aux auteurs qui seront sans doute plus réactifs. Les commentaires ne sont pas lus tous les jours ;)

PetePrick

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#1

Très bon cours

Article très complet, mais il me semble qu'il y a une petite erreur :
- Les récepteurs ALPHA 2 prédominent au niveau bronchique. Leur stimulation entraîne une bronchoconstriction.

Une petite précision me paraît judicieuse dans la partie détaillant les récepteurs (car cité dans la dopamine) :
- Les récepteurs delta (opiacés) situés dans le cerveau qui interviennent dans l'analgésie et les effets antidépresseurs.

Je recommande cet article à tous les étudiants qui doivent réaliser un stage en service de réanimation !