COURS IFSI

Cours - Prise en charge des crises vaso-occlusives aux urgences

La crise vaso-occlusive (CVO) correspond à la phase aiguë d’une maladie chronique : la drépanocytose. La prise en charge aux urgences - ou en service de soins - doit être très rapide (tri 2 aux urgences :

Cours - Prise en charge des crises vaso-occlusives aux urgences
Circonstances favorisant la survenue d'une crise

La drépanocytose (du grec drépanon : faucille et cytos : cellule) est la maladie génétique la plus répandue au monde. Touchant principalement les populations africaines et antillaises, elle provoque une mutation de la globine (en hémoglobine S), molécule majeure du transport de l’oxygène, et donc une malformation (falciformation) des globules rouges qui polymérisent dans certaines situations. Cette falciformation est majorée par le froid, l’hypoxie, la déshydratation, la fièvre… (cf schéma ci-dessous). Elle induit l’éclatement des globules rouges plus fragiles (anémie hémolytique chronique) et/ou l’occlusion des petits vaisseaux ; notamment au niveau osseux par différents mécanismes (augmentation viscosité sanguine, falciformation et perte de déformabilité des hématies, adhésion aux parois vasculaires) à l’origine des douleurs intenses. C’est ce mécanisme que l’on nomme crise vaso-occlusive (CVO).

Manifestation des crises vaso-occlusives

La douleur, généralement très intense, est le principal signe de la crise. Elle peut prendre différentes formes selon l’organe atteint : douleurs osseuses, abdominales, arthrite, ostéonécrose, infarctus pulmonaire...Elle est donc surtout liée à l’obstruction de petits vaisseaux par des hématies qui ont changé de formes et qui donc, ne circulent plus. Cette douleur, souvent sous-évaluée par les soignants, est souvent décrite par les patients comme « pire qu’une fracture »...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

pittoresque80

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#1

merci

Merci pour ce cours très intéressant. Infirmier dans un service d'urgence de marseille, nous recevons très régulièrement des patients atteints de drépanocytose. Je confirme qu'ils sont très algiques, et malheureusement attendent souvent pour être hospitalisés ce qui entraîne une prise en charge de la douleur particulièrement difficile.
Cette lecture, me permettra d'améliorer ma prise en charge.