COURS IFSI

Cours - Tout savoir sur le mot « confiance »

Pour débuter une nouvelle année, la confiance revêt pudiquement son habit d’espoir. Faire confiance à quoi ? À qui allons-nous donner notre confiance pour garantir notre avenir social ? Utilisant un puissant secret,  ce simple nom semble parfois nous faire basculer dans un sentiment d’insécurité.

Chaque mois, Christine Paillard, ingénieur pédagogique, propose d'analyser un mot, son étymologie et démontre son importance dans le domaine du soin.

Infirmière et patiente, mains jointes

La confiance est un élément essentiel de la relation soignant-soigné.

Empruntée tout d’abord au  latin confidentia puis adaptée d’après le vocalisme de l’ancien  fiance, se fier1, la confiance est attestée au XVIIe e siècle  comme avoir  foi en quelque chose, en quelqu'un.

La confiance implique à la fois une conviction personnelle et une  relation à l’autre ou à quelque chose. Elle est produite le plus souvent par une expérience relationnelle ou acquise naturellement en lien avec des valeurs partagées, spontanées ou réfléchies. Cette estime de l’autre ou d’un groupe favorise la parole, l’abandon de soi, de façon ponctuelle, durable, fraternelle ou regrettée. L’individu qui donne volontairement sa confiance ne peut supposer la moindre trahison.

Dans un contexte soignant, la confiance induit l’assurance de la qualité des échanges protégés dans un espace dédié (espace virtuel, psychologique, physique). Cette compétence relationnelle tient compte de l’histoire du patient pour établir, avec lui, une communication fiable, constructive. La relation de confiance est ici un système faillible et interpersonnel. Cette approche interactionnelle n’est pas anodine. Sans être systématiquement thérapeutique, la relation de confiance est une dynamique créatrice de lien, de sens, pour anticiper, gérer, éviter une situation de crise,  de confusion émotionnelle.

Le climat de confiance intervient dans le champ infirmier dès l’accueil, en éducation thérapeutique, en santé mentale et d’autres secteurs où  ces relations dépendent du jugement du soignant, pouvant mettre le patient en situation de vulnérabilité. “La confiance pouvant co-exister avec l’existence de doutes sur autrui, on se rend compte qu’elle peut être plus ou moins élevée ; en outre, la confiance accordée possède généralement des limites. Ainsi, l’un peut avoir confiance en l’autre pour telle tâche et non pour telle autre, dans telles circonstances et non dans telles autres”2.

Analogie : assurance, relation thérapeutique,  soins relationnels, négociation, crise, sécurité, estime de soi, coopération, négociation, empathie, collaboration, secret professionnel, personne de confiance, éthique, consentement, abus.

Pour aller plus loin: Paillard Christine. Dictionnaire des concepts en soins infirmiers. Setes editions. 2016.

Notes

  1. Rey Alain. Dictionnaire historique de la langue française. Paris: Robert. 2010
  2. Karsenty Laurent. Comment maintenir des relations de confiance et construire du sens face à une crise ?.  Le travail humain.  Vol. 782/2015.  p. 141-164
Creative Commons License

Ingénieur pédagogique  Sidoc

Bibliographie

  • Marc Nagels. L’auto-efficacité, une ressource personnelle pour s’autoformer. Editions des archives contemporaines. Apprendre par soi-même aujourd’hui. Les nouvelles modalités de l’autoformation dans la société digitale, pp.65-79, 2016, 9782813002211. <hal-01297031>
  • Moulias Sophie . Le consentement du patient au cœur du soin. Soins Gérontologie. V. 21, n°122. novembre 2016. pages 35-37.
  • Kapsembelis Vassilis et Bourgeois, al. Dossier : Faire confiance. Santé mentale.  n° 201, 2015/10, pages 27-93.
  • Marzano Michela, La confiance, un acte volontaire. Soins Cadres. V. 24, n°96. novembre 2015. pages 21-22.
  • Tisseron Serge. La résilience. Presses Universitaires de France. PUF : Que sais-je ? 2014.
  • Thominet Patrick. Éthique et relation de confiance. Soins. V.58, n°779. octobre 2013. pages 28-29.
  • Phanuel Dominique. La relation pour instaurer la confiance dans les soins. Soins.V.58, n°779. octobre 2013. pages 30-31.
  • Origgi Gloria. Qu'est-ce que la confiance? Editeur : Vrin 2008.
  • Bernoux Ph et Servais J. M. La construction sociale de la confiance. Ed. Association d'Économie Financière; Édition : Montchrestien . 1997

Publicité

Commentaires (0)

MNH