ESI

ESI-QUIZ - 10 points pour se remettre en question sur la mesure de la température

Cet article fait partie de l'UE :

S2 4.4 Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical

Vous mesurez la température de vos patients tous les jours, mais êtes-vous bien sûr de tout savoir de cet acte qui semble si routinier ?Voici donc de quoi tester vos connaissances en la matière...

Une nouvelle rubrique mensuelle "ESI QUIZ" qui va vous aider dans l'assimilation de vos connaissances !

1. Les thermomètres à mercure restent encore aujourd’hui la référence en matière de mesure de température

2. Une hyperthermie est définie par une température dépassant 38,5°C

3. Il existe quatre sites de mesure utilisables avec un thermomètre gradué

4. On ajoute 0,5°C à la valeur mesurée en rectal pour obtenir la température centrale réelle

5. La mesure de la température tympanique à l’aide d’un thermomètre électronique est la plus fiable

6. La température centrale est modifiée par le cycle ovarien

7. La mesure de la température centrale doit idéalement refléter celle de l’hypothalamus.

8. Les thermomètres placés sur les sondes vésicales sont fiables à 100%

9. Une sonde électronique rectale est un bon moyen de surveiller les variations rapides de température

10. Une hypothermie est définie par une température inférieure à 35°C

Pour bien vous situer

Creative Commons License

Infirmier anesthésiste Diplômé d’étatRédacteur infirmiers.comvincent.elmer@infirmiers.com

Cet article fait partie de l'UE :

S2 4.4 Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical

Publicité

Commentaires (0)