ESI

ESI-QUIZ 10 questions sur les intoxications médicamenteuses volontaires

Bon nombre de médicaments sont en accès libre en France et peuvent être délivrés sans prescription. Ils ne sont pas anodins pour autant. D'autre part, ceux qui sont proposés sous contrôle médical peuvent également être consommés en trop grande quantité. Saurez vous prendre en charge une intoxication médicamenteuse volontaire ?

Une rubrique mensuelle "ESI QUIZ" qui vous aide dans l'assimilation de vos connaissances !

1. Les intoxications médicamenteuses sont la première cause d'hospitalisation des sujets de moins de 30 ans.

2. La mortalité hospitalière des IMV est importante.

3. Le monitorage multi-paramétrique est systématique en cas d'IMV

4. Un patient gravement intoxiqué peut être asymptomatique à son admission.

5. Les intoxications par les morphiniques sont les plus fréquentes.

6. Les patients intoxiqués bénéficient toujours d'une recherche large de toxiques à l'aide d'un prélèvement sanguin.

7. C'est la recherche de benzodiazépines qui est la plus fréquente dans les bilans toxicologiques sanguins.

8. L'antidote le plus souvent utilisé est le flumazénil (antidote des benzodiazépines).

9. Les patients avec un score de Glasgow inférieur à 8 sont systématiquement intubés.

10. C'est la fonction neurologique qui est la plus souvent atteinte lors des IMV.

Pour bien vous situer

Creative Commons License

Infirmier anesthésiste Diplômé d’état Rédacteur Infirmiers.com vincent.elmer@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)