ESI

32 000 étudiants infirmiers privés de stage en mars 2014 ?

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) a menacé le 3 février 2014 de suspendre les stages des étudiants infirmiers à compter du samedi 1er mars, ainsi que son plan pour l'emploi dans le secteur, si le projet du gouvernement sur les tarifs est appliqué.

panneau route barrée

FHP : les stages des étudiants infirmiers suspendus en mars ?

Dans un communiqué, la FHP indique que le secteur prévoit de suspendre les stages des futurs infirmiers dans ses 1 100 établissements, à compter du 1er mars pour une durée indéterminée. Elle rappelle que les cliniques accueillent 32 000 stagiaires, soit un tiers des élèves infirmiers. L'autre mesure de protestation porte sur la suspension du plan pour l'emploi du secteur hospitalier privé, qui représente 3 000 emplois. Ce plan poursuit l'objectif de favoriser l'emploi de publics en difficulté, jeunes sans qualification [sous la forme d'emplois d'avenir] et personnes seniors, rappelle la FHP. Il promeut la sécurisation du parcours professionnel avec le fonctionnement de l'ascenseur social de même que la possibilité de reconversion professionnelle, ajoute-t-elle.

La FHP annonce également le déploiement d'"une panoplie de mesures juridiques sans précédent", comme la mise en cause de structures pour abus de position dominante, la saisine de l'Autorité de la concurrence et le dépôt d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2014.

Ces actions, définies par le comité exécutif de la FHP, visent à protester contre les mesures réitérées de marginalisation et de rejet de la part des pouvoirs publics dont fait l'objet l'hospitalisation privée, indique la FHP.Un coefficient prudentiel de 0,35 % envisagéLa FHP précise que trois points d'agression caractérisés la conduiront à déclencher ses actions. Deux de ces points sont relatifs au projet gouvernemental sur les tarifs hospitaliers. Alors que le Conseil d'Etat est saisi par...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (7)

brunolaborel

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#8

Manifestation nice

Soignants des alpes maritimes , réservez votre après-midi du 24/2/2014 une manifestation à
nice est prévues pour soutenir les étudiants Ide et as.
Le lieu vous sera communiqué bientôt.
www.nb3np.org
Et surtout sur
https://www.facebook.com/groups/448583155197826/

villia33

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

Le diplome remis en question...?

Il n'est pas envisageable de pénaliser les étudiants infirmiers à cette date là, notamment pour ceux qui sont diplômé dans moins de 5 mois!!! En particulier en ce qui concerne de trouver un nouveau stage pré-professionnel dans un secteur qui nous intéresse, semble être mission impossible. Tout est alors remis en cause!! notre formation ainsi que notre future profession! A moins d'une semaine du stage, certains étudiants de ma promo en sont privé!

Et les lieux de stage... si il doit être dans le public, alors ils vont être envahis de stagiaire, c'est n'importe quoi.... 1 service avec 7-8 stagiaires, c'est ça la formation!! NON! Et puis les infirmiers/infirmières ne vont pas pouvoir encadrer autant d'étudiants, cela risque d'être irresponsable!!

NB: Les lieux privés nous encadrent et nous forment autant que les lieux publics, pour nous il n'y a pas de différence, donc ne nous prenez pas en otage!!! MERCI

Maayanaa

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

Mesure effective

"Votre stage est annulé, merci de rappeler l'IFSI".
La menace a été appliquée, nous autres, ESI, n'avons guère notre mot à dire.
Merci de faire de nos études un long fleuve tranquille, avec à la clef, un emploi reconnu, stable, et où le chômage n'a pas sa place...

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#5

et les étudiants aidés par pôle emploi?

si j ai bien compris, 32 000 étudiants seront privés de stage en mars
donc, stage pas validé
or, certains d'entre eux sont aidés par pôle emploi, pour la durée théorique des études ou pour une durée qui leur est communiquée
or, si l'étudiant ainsi aidé doit refaire un stage A CAUSE des querelles de "chapelle" en tant que victimes collatérales, comment feront-ils pour aller au bout de leur cursus?
et
si un étudiant a la malchance de refaire un stage non validé car "non acquis" + celui de mars à cause de ce truc à la c.. qui lui tombe dessus, là,il fait quoi??
les "têtes d'oeuf" qui sont payées à penser, elles ne sont pas préoccupées à ces "légers détails"

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#3

Pas de panique...

...l'ordre infirmier s'est emparé du sujet : zorro arrive...

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#1

la FHP et les infirmières ...

La FHP c'est aussi l'organisme qui juge qu'il n'y a pas besoin de faire trois ans post bac pour faire des piqures.

Qu'ils crèvent dans leurs porsche cayenne.