ESI

Les ESI ont joué leur avenir dans la rue

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Le 1er mars 2014, la Fédération de l'Hospitalisation Privée a mis sa menace à exécution et a décidé de ne plus accueillir d'étudiants en soins infirmiers en stage. Alors que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé annonçait, le 28 février 2014, que 90% des étudiants avaient obtenu un nouveau stage, les ESI manifestent aujourd'hui, 4 mars 2014, dans toute la France pour exprimer leur colère. Suivi de la manifestation en direct de Paris.

  • manifestation Montparnasse
  • Karina Durand manifestation

13 h - 200 ESI prêts à défiler dans les rues de Paris - Karina Durand présente le plan de la manifestation. Passage au ministère des Affaires sociales et de la Santé et arrivée à la clinique l'Alma...

  • manifestation Montparnasse
  • manifestation Montparnasse
  • manifestation Montparnasse

13 h 30 - Environ 2.000 ESI réunis, avec des slogans divers et variés...

  • manifestation Paris
  • manifestation Paris
  • manifestation Paris

13 h 45 - Ils chantent, ils dansent, s'égosillent... Bref, se font entendre sifflets et crécelles.

Un stage de perdu, 10 ESI dans la rue

  • manifestation Montparnasse
  • manifestation ESI stages Paris

13 h 55 - Le nombre enfle, les cris également... Le départ approche.

  • manifestation Paris
  • manifestation Paris
  • manifestation Paris

Les ESI sont sur le départ...

  • manifestation Paris
  • manifestation Paris
  • manifestation Paris

14 h - Départ réussi pour la manifestation !

Cette manifestation est un beau succès et une mobilisation très réussie. Merci à tous les ESI qui sont là, 4 000 environ, pour défendre leur statut et la qualité de leur formation. - Karina DURAND

  • manifestation Paris
  • manifestation ESI stages Paris

14 h 30 - Plus de 4.000 ESI ont envahi les rues de Paris. Une délégation va être reçue au ministère des Affaires sociales et de la Santé.

  • manifestation Paris
  • manifestation ESI stages Paris

 16 h - Pendant que la délégation est reçue au ministère, petit sit-in...

  • manifestation Paris
  • manifestation ESI stages Paris

16 h 30 - Les ESI attendent, près de la Seine, les résultats de la réunion au ministère.

  • manifestation Paris
  • manifestation ESI stages Paris

Les ESI, irréductibles Gaulois, ou porteurs de la flamme de l'espérance...

Clinique de l'Alma

 16 h 45 - La délégation a rencontré la FHP à la clinique de l'Alma...

Pour ne pas conclure...

A la suite de la réunion entre la délégation étudiante et le ministère des Affaires sociales et de la Santé, des décisions d'ordre global ont été annoncées (on attendra qu'elles soient actées réellement...) et ce aussi en lien avec le ministère de la Recherche et de l'Enseignement supérieur. Ainsi, à la rentrée 2014, les étudiants en soins infirmiers devraient avoir plus de poids dans les Instituts de Formation en Soins Infirmiers notamment par le biais d'un changement de gouvernance et donc d'une meilleure représentativité. Concernant l'encadrement dans les stages, les tuteurs seront mieux formés (statut spécifique?) pour rendre la formation des ESI plus « professionnelle ». De plus, les ESI disposeront d'aides identiques aux autres étudiants (CROUS, bourses...).

La délégation des étudiants en soins infirmiers a également rencontré la FHP à la clinique de l'Alma : l'accueil des stagiaires reste suspendu. Toutefois, comme le fait remarquer Karina Durand, la FHP a été déstabilisée par les actions des ESI. Le comité exécutif de la FHP se réunit dès demain pour aborder cette fragilisation. Et, prendre peut-être une décision dans le sens des ESI ?

En résumé, comme nous l'a précisé Karina Durand, si les ESI seront mieux reconnus à la prochaine rentrée, ils restent inquiets quant à leur avenir. En effet, les stages dans le privé sont toujours suspendus, et pour les ESI, cela nuit à la qualité de leur formation, voire à l'obtention du diplôme d'État car tout retard de stage, faute de places, retarderait la validation des UE. Les étudiants continuent à réclamer le retour des stages dans le privé.

Comme le titre de l'article du jour le laissait supposer, oui, aujourd'hui l'avenir des ESI s'est bien joué dans la rue ! Des milliers d'étudiants (4.000 à Paris, 4.000 à Lyon, 1.000 à Reims, 2.000 à Marseille...) ont montré leur détermination à être respectés.

Un mouvement que nous suivrons naturellement de très près dans les prochains jours. N'hésitez pas à venir témoigner sur cet article de la situation dans vos IFSI. Merci à tous et bon courage !

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSERédactrice Infirmiers.comaurelie.trentesse@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (1)

aimee57

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Se mobiliser maintenant pour notre avenir et les prochains ESI!!

Oui mobilisons nous!! Je dois entrer en stage le 24/03 dans le privé, à cette date, je ne sais toujours pas si je serai accueilli!! Les rumeurs disent que non... et faute de place dans l'hôpital et vu que notre stage (1ère année) coincide avec une autre promo, nous devrions rattrapper ce stage pendant les grandes vacances!! Je ne suis pas d'accord!!!
QUELLES MANIPULATIONS INSIDIEUSES!!!!
car Oui je suis étudiante mais OUI j'ai aussi une vie privé!!!!
Alors oui, manifestons!!!!!!!