FORMATION EN IFSI

Destination Pérou pour trois étudiants en soins infirmiers

par .

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Trois étudiants infirmiers toulousains ont décidé de partir en stage humanitaire au Pérou. Un projet où le maître mot est la solidarité !

Morgan Cécilia et Marine

Morgan, Cécilia et Marine, étudiants en soins infirmiers à l'IFSI de Toulouse, souhaitent réaliser leur stage humanitaire au Pérou.

Morgan, Cécilia et Marine, étudiants en soins infirmiers à l'IFSI de Toulouse, ont pour projet de réaliser un stage humanitaire au Pérou. Ils expliquent que notre école nous permet de partir en stage humanitaire en deuxième année pendant six semaines. De fait, nous en avons discuté tous les trois et nous sommes d'accord pour vivre cette expérience ensemble au Pérou. Nous souhaitons participer à ce projet car le Pérou fait partie des pays les plus pauvres d'Amérique du Sud et nous voulons aider la population. Il s'agit d'un pays qui nous attire fortement par la richesse de sa culture et de son histoire. Ce sera également l'occasion d'améliorer nos capacités et notre expression dans la langue espagnole bien sûr.

Concrètement, les objectifs des trois étudiants sont de :

  • participer à des actions préventives ;
  • échanger et communiquer avec la population ;
  • déterminer les besoins de la population en matière de santé ;
  • participer à la prise en charge des patients ;
  • utiliser leur savoir-faire et savoir-être pour apporter leur aide ;
  • effectuer des soins auprès d'enfants indigènes handicapés au sein d'un hôpital local .
  • découvrir un nouveau pays.

Ils ont également prévu de récolter et d'apporter du matériel médical afin d'aider au mieux les locaux.

Aider une population soumise à différents risques sanitaires

D’après nos recherches sur le Pérou, certaines pathologies prévalent dans ce pays, remarquent Morgan, Cécilia et Marine. Nous avons pu relever la présence de la fièvre jaune, du paludisme et de la dengue. De plus, une femme meurt toutes les huit heures de complications liées à son accouchement. Les services de santé maternelle et infantile laissent mourir chaque année des centaines de femmes et d’enfants pauvres et privent des nouveau-nés du droit à une identité. Par ailleurs, les accidents de la route sont fréquents au Pérou en raison de l’absence de contrôle des véhicules et des conducteurs, ainsi que de la dangerosité des routes de ce pays montagneux.

Soulignons également que les femmes, enfants et adolescents sont particulièrement touchés par les risques sanitaires. La plupart vivent dans des bidonvilles et se voient être mis à l’écart économiquement, socialement et géographiquement, précisent les trois étudiants. Les femmes et les enfants démunis restent exclus du système de santé malgré la mise en place de services médicaux gratuits, déplorent-ils.

Bien sûr, un tel projet a un coût. Aussi, il est possible de les aider dans leur démarche et de faire preuve de solidarité au travers du site mymajorcompany.com. Chaque don donne droit à des contreparties pouvant aller de la reconnaissance éternelle de Morgan, Cécilia et Marine au traditionnel bonnet péruvien.

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)