ESI

J'entre en IFSI avec une prothèse fémorale...

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Futur étudiant en soins infirmiers et porteur d'un handicap, sur le forum d'infirmiers.com, samihflexrun s'interroge sur les modalités d'exercice de son futur métier. Entre inquiétudes et appréhensions, le jeune homme de 19 ans sollicite l'avis des internautes...

direction fleches

Faire son entrée en IFSI avec un handicap, est-ce possible ?

Sur le forum d'infirmiers.com, samihflexrun s'inquiète pour l'exercice de sa future profession. En effet, le jeune homme de 19 ans, amputé d'une jambe, porte une prothèse fémorale. S'il s'accommode très bien de son handicap et croque la vie à pleine dent, il reste cependant sceptique quant au regard que pourraient porter ses collègues et ses employeurs. Mais sur le forum, les internautes se veulent plutôt rassurants… Zoom sur les conseils apportés !

Bonjour,

J'entre normalement en IFSI prochainement, seulement, je suis amputé d'une jambe. Je porte donc une prothèse fémorale.

J'ai 19 ans, et autant vous dire que je peux enchaîner les kilomètres sans soucis (d'ailleurs je fais de l'athlétisme avec prothèse spécifique). Cependant, je me pose énormément de questions quant à mon avenir en tant qu'infirmier :

  • serais-je confronté à des difficultés pour trouver un poste en ayant une prothèse ? ;
  • serais-je obligé de le préciser à l'employeur ? ;
  • puis-je être désavantagé comparé à un autre infirmier compte tenu de mon handicap (que je ne considère pas vraiment en tant que tel même si en théorie je suis bien "handicapé", mais ma vie de tous les jours n'en est pas moins dynamique…) ? ;

Je suis dans le flou, je ne sais pas si c'est dû à un manque de confiance en moi ou si c'est une réalité à laquelle je devrais faire face dans tous les cas.

Merci d'avance…

Vous n'êtes pas sans savoir que le métier d'infirmier est très physique : il faut mobiliser des patients lourds, rester debout une bonne partie du temps ou encore effectuer de longues journées de travail. Alors, quand on souffre d'un handicap, il est normal de se poser des questions sur les conditions d'exercice de son métier… Face à la situation de samihflexrun, Patt, étudiant en soins infirmiers en 3ème année, se montre plutôt confiant. Tu arrives à marcher ? A te baisser ? A pousser un chariot ? A soulever...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)